Combien coûte un tir de feu d’artifice ?

Tarifs des prestations de feu d’artifice

Combien coûte un tir de feu d'artifice ? Tarifs des prestations de feu d'artificeTraditionnellement, les villes de France tirent un feu d’artifice dans la soirée du 13 ou du 14 juillet pour commémorer le jour de la Fête nationale.

Mais savez-vous combien ça coûte ? Et qui paye ?

Le prix demeure, en effet, le critère prépondérant dans les marchés pyrotechniques. «Pour un spectacle de qualité, une petite commune de quelques centaines d’habitants doit compter au moins 3 000 euros, ce qui n’est pas une somme négligeable».

En revanche, les villes de taille moyenne sont prêtes à dépenser plusieurs dizaines de milliers d’euros. Enfin, les grandes villes investissent souvent une grosse somme d’argent dans cet événement symbolique.

A priori, la crise économique n’a pas grignoté les budgets. «Bien sûr, ces derniers ne sont pas à la hausse, confirme Nicolas Lefebvre (MFE Logistique). Mais ils demeurent stables. En revanche, les animations pyrotechniques s’étant multipliés ces dernières années, par exemple lors des marchés de Noël, certaines ont été supprimées afin de se concentrer sur les feux de la fête nationale.»

A Paris, le feu d’artifice du 14 juillet mobilise une cinquantaine de pyrotechniciens durant près de 6 mois. Le spectacle dure environ 30 minutes et est accompagné d’un concert symphonique. Le coût du feu d’artifice du 14 juillet de Paris avoisine les 600 000 euros chaque année.

A Marseille, le feu d’artifice du 14 juillet coûte près de 550 000 euros.

A Lyon, le feu d’artifice du 14 juillet coûte près de 100 000 euros.

Pour une ville moyenne de 20 000 habitants, le coût du feu d’artifice du 14 juillet s’élève à plus ou moins 25 000 euros.

Combien coûte un tir de feu d'artifice ? Tarifs des prestations de feu d'artificeQui paye les feux d’artifice ?

Lorsqu’une commune organise un feu d’artifice, elle le finance sur ses propres fonds, ce qui correspond en réalité à une partie de l’argent des impôts locaux du contribuable… donc votre argent !

Le critère artistique

le critère artistique est généralement peu pris en compte. «Peu de clients publics nous jugent sur la qualité artistique de nos propositions, regrette Jean- Charles Béraud, dirigeant de la société Feux d’artifices Jean Béraud.
La sécurité, un critère négligé

La sécurité est un troisième critère devant figurer au cahier des charges. Mais cette problématique n’est que rarement mentionnée. Elle englobe plusieurs points, au premier rang desquels figure la distance des spectateurs ou des sites sensibles. La règle est la suivante: au diamètre de la bombe correspond la distance de sécurité. Le respect de cette norme implique en général l’éloignement du pas de tir vers des lieux annexes de la commune, comme les terrains de football. Ce que les élus rechignent à faire. «Ils voient aussi le feu d’artifice comme une occasion de mettre en valeur le patrimoine de la commune, explique Jean-Luc Degaugue. Alors ils explorent au maximum les possibilités de l’organisation du spectacle en centre-ville. Ce qui reste envisageable si l’on n’emploie pas de gros effets pyrotechniques et en insistant sur la partie artistique. Avec des bombes qui montent à 75 mètres ou même à 50 mètres, on obtient déjà un beau spectacle.»

Dans le domaine de la sécurité, toujours, les communes omettent parfois de réclamer le diplôme d’artificier. Un statut pourtant nécessaire lorsque le feu est classé en catégorie K4. C’est le cas lorsqu’une bombe contenant plus de 500 grammes de matière active est utilisée, ou quand l’ensemble du spectacle nécessite plus de 35 kg de matière active.

Dans le même ordre d’idées, les cahiers des charges mentionnent rarement l’obligation d’assurance en responsabilité civile du prestataire.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Feu d’artifice de Niort / 14 juillet 2016 / « Imagine »

Feu d’artifice de Niort, sur la place de la Brèche le jeudi 14 juillet 2016. Spectacle pyrotechnique intitulé « Imagine » par Jacques Couturier Organisation.

22/07/2016 – Cabourg (14) Feu d’artifice

22/07/2016 – Cabourg (14) Feu d’artifice : A l’Hippodrome de Cabourg // Après la dernière course

http://www.cabourg.net/spip.php?article2066

Source : Calendrier des Feux

Peindre le ciel, quel drôle de métier!

On vous parle d’un Français venu à Moscou pour prouver qu’il est possible de colorer le ciel. Le deuxième festival international des feux d’artifice Rostec s’est déroulé à Moscou les 23 et 24 juillet. Les huit meilleures équipes d’artificiers du monde entier y ont participé. Cette année, le festival avait pour thème le cinéma. Michael Weber, le directeur général d’IPP, société française spécialisée dans la pyrotechnie événementielle, a accordé une interview à Sputnik et a parlé de son expérience d’artificier…

La suite ici : Peindre le ciel, quel drôle de métier!

Enregistrer

22/07/2016 – PORT-EN-BESSIN-HUPPAIN (14) Feu d’artifice

22/07/2016 – PORT-EN-BESSIN-HUPPAIN (14) Feu d’artifice : spectacle pyrotechnique

Feu d’artifice de la Tour Vauban

http://www.normandie-tourisme.fr/fma/feu-dartifice-de-la-tour-vauban/port-en-bessin-huppain/fiche-FMANOR014V515YG6-1.html?iDD=11

Source : Calendrier des Feux

AMIENS Feu d’artifice : la Ville s’offre une pointure pour la fête nationale

feu d'artifice, spectacle pyrotechnique, pyrotechnie, artificier, pyrotechnicienC’était une opportunité à ne pas rater pour la Ville d’Amiens qui vient de dévoiler, après la fin de son appel d’offres, le nom de celui qui assurera le show cette année à l’occasion du feu d’artifice du 14 Juillet. Sans hésitation aucune, son choix s’est porté sur la société vendéenne Jacques Couturier Organisation (JCO), une entreprise familiale qui s’est forgée une solide réputation dans l’univers du spectacle pyrotechnique. Aujourd’hui, son fondateur, Jacques Couturier, est d’ailleurs considéré comme l’un des meilleurs artificiers au monde.

« Un ponton avec des départs de feu sur l’eau »

« Techniquement, c’est le meilleur et c’est pour cela que nous l’avons choisi. Sa renommée internationale va permettre de donner un beau coup de projecteur sur la ville. Et tout ce qui peut faire rayonner Amiens est bon à prendre » , s’enthousiasme Renaud Deschamps, adjoint au maire chargé des Fêtes et animations qui s’y voit déjà. « Ce sera forcément un magnifique spectacle et il y a déjà de très belles idées qui ressortent comme celle d’un ponton sur l’étang qui permettrait des départs de feu sur l’eau. »

Un véritable jeu d’enfant pour la société qui, en 25 ans, a su engranger les médailles et distinctions : premier prix en 2007 et 2009 de la finale des vainqueurs du Festival international de pyrotechnie de Monaco, l’un des plus grands au monde, premier prix en Chine et au Vietnam, premier prix lors du concours des 5 continents à Macau en 2007. Et surtout, ce sont ses équipes qui ont assuré en 2011 le spectacle organisé à l’occasion du mariage du Prince Albert II et de son épouse Charlène sur la baie de Monaco, ou encore le show télévisé au Futuroscope pour la dernière émission Champs-Élysées de l’animateur Michel Drucker.

Mais ce n’est pas la compétition qui anime Joseph Couturier, le fils, devenu le directeur artistique. Lui, ce qu’il aime, ce sont les rencontres et le travail de mise en musique du spectacle réalisé avec les musiciens. Il sera d’ailleurs le 14 avril prochain à Amiens pour rencontrer le directeur artistique de l’harmonie Saint-Pierre qui avait, pour la première fois l’an passé, merveilleusement bien accompagné le feu d’artifice amiénois. Ses musiciens seront de nouveau de la partie cette année. « C’est ce qui m’intéresse au fond : faire du live plutôt que de travailler avec des bandes-son, cela apporte de la vie et une dimension incroyable aux spectacles proposés », souligne Joseph Couturier qui a multiplié les « live » ces dernières années, avec les groupes Scorpions, Zebda ou encore le duo Brigitte en septembre dernier. Le thème du cirque retenu pour cette édition 2016 (lire ci-dessous) a aussi été déterminant : issu du monde du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel, le directeur artistique a également une formation de clown…

Si JCO travaille partout dans le monde, ses spectacles « locaux » assurent la plus grosse part de son chiffre d’affaires avec plus de 400 spectacles montés par an, dont une centaine les 13 et 14 juillet avec quelque 300 artificiers. Pour certains de ces spectacles, comme le feu d’artifice du 14 Juillet de la ville de Paris, la facture peut atteindre 500 000¤. Mais à Amiens, il n’était visiblement pas question d’exploser le budget, même pour une pointure. « La note est de 30 000¤ comme l’an passé, tout compris », précise l’élu.

TÉRÉZINHA DIAS

Article source: http://www.courrier-picard.fr/region/amiens-feu-d-artifice-la-ville-s-offre-une-pointure-ia167b0n753518 feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie

Incendie dans un magasin de feux d’artifice à Sprimont – 7SUR7.be


Par: rédaction

4/03/16 –
10h14  Source: Belga


Illustration.
© photo news.

MISE À JOUR
Un incendie de bâtiment s’est déclaré ce vendredi vers 8H30 matin, rue du Pérréon, à Louveigné, sur le territoire de la commune de Sprimont. Le bâtiment où le feu a pris est détruit et la bâtisse voisine est endommagée, ont indiqué les services de secours.

« L’origine du sinistre est inconnue mais le feu a pris au niveau d’un atelier de réparation de tondeuses situé dans les combles d’un commerce de matériel de jardinage. Sur le site, il y avait également un stock de feux d’artifice puisque le magasin en vendait », expliquent les services de secours.

Le bâtiment où le feu a pris a été détruit par les flammes qui se sont propagées à l’immeuble voisin par les combles. L’intervention de divers corps de pompiers (de Verviers, Theux, Pepinster, Spa et Aywaille) a permis de limiter les dégâts. Des appartements sont tout de même endommagés dans la maison voisine du commerce, précisent les pompiers. Aucune victime n’est à déplorer.

Article source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2636316/2016/03/04/Incendie-dans-un-magasin-de-feux-d-artifice-a-Sprimont.dhtml feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie

Interdiction de vendre des feux d’artifice – L’Action

Selon le règlement appliqué par la Sûreté du Québec, il est interdit de vendre ou de faire l’usage de pétards, torpilles, chandelles romaines, fusées volantes, feux d’artifice et autres pièces pyrotechniques, et ce, sans l’autorisation du conseil municipal. Les services Incendies et officiers municipaux peuvent également appliquer cette réglementation.

Chaque année au pays, des milliers de personnes, des enfants et des adolescents pour la plupart, sont blessées en utilisant ces feux d’artifice destinés au grand public. Les municipalités concernées demandent donc aux commerçants de respecter la réglementation pour éviter les accidents.

La population est quant à elle invitée à profiter des différents spectacles de feux d’artifice organisés par chacune des municipalités au cours de l’année. (FT)

Article source: http://www.laction.com/Actualites/2016-03-21/article-4472919/Interdiction-de-vendre-des-feux-dartifice/1 feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie

RS-Events organisation conçoit vos rêves

R
obby Boulah et Lætitia Loffredo mettent leurs 36 ans d’expérience au service de votre événement.

Un événement à organiser, en journée ou en soirée ? Mieux encore… Du rêve à offrir, à partager ? Particulier, entreprise ou collectivité, confiez votre projet à RS-Events Organisation, l’agence d’événementiel installée dans la Z.a.c. des Rodettes, à Pézenas. Robby Boulah, fort de 36 ans d’animations dans l’événementiel, épaulé par Lætitia Loffredo, conçoit et construit ce rendez-vous festif pour vous, avec vous.

De l’étude de l’événement à sa mise en oeuvre, en passant par le mobilier leds, les musiciens, les danseurs, le matériel (sono, éclairage, vidéo…), le DJ’ing, le close-up ou prestation visuelle (cracheur de feu, magicien…).

Quand le jeu se mêle au rêve, la magie opère.

Enfin, RS-Events Organisation propose aussi du matériel de sonorisation, éclairage, vidéo, effets spéciaux (machine à bulles et à mousse, canon à serpentins, effets pyrotechniques d’intérieur et d’extérieur…), à la location et à la vente.

 

 

Article source: http://www.midilibre.fr/2016/03/24/rs-events-organisation,1306037.php feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie

Le Grand Feu d’artifice de Saint-Cloud 2016

Comme chaque année, le Domaine de Saint-Cloud accueille le plus grand feu d’artifice d’Europe. Pour cette nouvelle et 8e édition, la ville vous donne rendez-vous le samedi 10 septembre 2016, à la tombée de la nuit, pour un spectacle magique et grandiose!


Le Grand Feu d’artifice de Saint-Cloud, revient en île de France le samedi 10 septembre 2016. Considéré comme une institution en devenir, cet extraordinaire spectacle pyrotechnique mêle les plus innovantes des techniques dans le cadre majestueux du Domaine National de Saint-Cloud.

Dans le jardin du Domaine, imaginé par Le Nôtre, les feux d’artifice contemporains – dont l’édition 2016 est la huitième – font revivre au XXIème siècle le « superbe théâtre de cristal jaillissant » qui se présentait au Duc d’Orléans. A cette occasion, la pelouse du parc se revêt de chaises et de tribunes pour accueillir les 23 000 passionnés pour qui le feu d’artifice ne se limite pas à la fête nationale. Devant la grande et belle cascade, venez assister à une expérience unique : vivre le plus grand show pyrotechnique d’Europe de l’intérieur.

Pendant près de deux heures, le ciel s’illumine de mille feux qui dévoilent de nombreux tableaux dans le ciel francilien. Sur des musiques soigneusement sélectionnées, mélange de classiques et de célèbres bandes originales de films, une trentaine de « tableaux » se succèdent.

Certains tirs se feront sans musique : on appelle ça un « feu sec ». C’est une grande spécialité espagnole. Puis, des tableaux très calmes viendront reposer les esprits à la manière de jets d’eau qui pour l’occasion deviendront des jets de feu.

Pour info, le Grand Feu d’artifice de Saint-Cloud c’est :

  • 4 500 ordres de tirs et 60 000 projectiles
  • 30 tableaux inédits principalement accompagnés de musique
  • 10 jours d’installation
  • 1h45 de spectacle sans répétition
  • 120 techniciens dont 65 artificiers mobilisés

Que ce soit assis sur une chaise ou juste allongé sur la pelouse, le Grand Feu d’artifice de Saint-Cloud est un spectacle incroyable qui ravira petits et grands et nous fera chavirer le cœur ! 

Infos pratiques :
Grand Feu d’artifice de Saint-Cloud
Le samedi 10 septembre 2016
Horaire : De 21h à 23h
Domaine de Saint Cloud

Tarifs : De 19€ à 85€
Réservations via Fnac.com

Article source: http://www.sortiraparis.com/scenes/spectacle/articles/54282-le-grand-feu-d-artifice-de-saint-cloud-2016 feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie