14 juillet à Montpellier : le feu d’artifice retrouve Grammont

Le feu d’artifice du 14 juillet 2015 à Montpellier. Photo D.R

Pour des raisons de sécurité et après avoir tenu compte des doléances et reproches entendus après le feu d’artifice de l’été 2015 tiré dans le parc Charpak à Port-Marianne, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Métropole a décidé qu’il aurait lieu cette année sur le site est de Grammont.

Quatre ans après son départ, le feu d’artifice du 14 juillet retrouvera donc le domaine municipal de Grammont. « Les conditions de sécurité sur ce genre d’événements étant de plus en plus drastiques, nous avions choisi de tirer des fusées de moyenne altitude, ce qui a frustré beaucoup de Montpelliérains, qui n’ont pas pu voir le spectacle dans de bonnes conditions, l’année dernière » relève Philippe Saurel.

Il a donc décidé de déplacer l’événement à Grammont : « De plus, nous tirerons des fusées pouvant atteindre 240 mètres d’altitude, ce qui permettra à tout le monde d’observer le spectacle d’un peu partout dans la cité, et même depuis sa propre fenêtre ». On pourra même l’admirer depuis les plages du littoral !

Et ceux qui seront obligés de rester à la maison, le spectacle pyrotechnique sera retransmis dès 23h en direct sur le site de la mairie (http://www.montpellier.fr). Un bonus alléchant.

20 000 personnes attendues

Le domaine champêtre de Grammont permet le respect des récentes règles de sécurité sur les opérations de grande échelle, à l’inverse du très urbanisé quartier Port-Marianne, puisque dans les 20 000 personnes sont attendues, jeudi 14 juillet au soir. Mais, il pourrait y avoir une affluence plus forte en raison de l’étape ce jour-là du Tour de France cycliste.

Les coureurs et la caravane arriveront de Carcassonne, avant de faire étape à Montpellier et repartir vers le sommet du Mont-Ventoux. « Nous répondons au même cahier des charges que pour la sécurisation d’une fan zone de l’Euro 2016 » constate le maire. Plus de 40 policiers municipaux seront chargés notamment « d’interdire les sacs trop volumineux ».

L’accès à Grammont sera facilité : « les Montpelliérains pourront se garer sur les parkings d’Odysseum, notamment ceux d’Ikéa ou de Décathlon, qui ouvriront pour l’occasion », évoque Dominique Martin-Privat, l’adjointe déléguée aux animations; des navettes effectueront « des rotations toutes les quinze minutes entre l’arrêt de tramway d’Odysseum et Grammont ».

Jacques Couturier, l'artificier vendéen. Photo D.R
Jacques Couturier, l’artificier vendéen. Photo D.R

Le budget reste inchangé -108 000 € pour 24 minutes de tirs de fusées-, ce qui selon le maire, « le place dans la moyenne haute des villes de même superficie », grâce au choix de l’artificier, le Vendéen Jacques Couturier. Il annonce qu’« un feu d’artifice est une toile en plein ciel, un défilé de mode pyrotechnique. C’est un vecteur de lien social, il doit avoir un pouvoir d’émerveillement. ». On attendra la fin du feu d’artifice jeudi 14 juillet vers minuit pour juger.

Article source: http://infos-h24.fr/2016/06/23/14-juillet-a-montpellier-feu-dartifice-retrouve-grammont/ feux d'artifice, , artificier /