AMIENS Feu d’artifice : la Ville s’offre une pointure pour la fête nationale

feu d'artifice, spectacle pyrotechnique, pyrotechnie, artificier, pyrotechnicienC’était une opportunité à ne pas rater pour la Ville d’Amiens qui vient de dévoiler, après la fin de son appel d’offres, le nom de celui qui assurera le show cette année à l’occasion du feu d’artifice du 14 Juillet. Sans hésitation aucune, son choix s’est porté sur la société vendéenne Jacques Couturier Organisation (JCO), une entreprise familiale qui s’est forgée une solide réputation dans l’univers du . Aujourd’hui, son fondateur, Jacques Couturier, est d’ailleurs considéré comme l’un des meilleurs artificiers au monde.

« Un ponton avec des départs de feu sur l’eau »

« Techniquement, c’est le meilleur et c’est pour cela que nous l’avons choisi. Sa renommée internationale va permettre de donner un beau coup de projecteur sur la ville. Et tout ce qui peut faire rayonner Amiens est bon à prendre » , s’enthousiasme Renaud Deschamps, adjoint au maire chargé des Fêtes et animations qui s’y voit déjà. « Ce sera forcément un magnifique spectacle et il y a déjà de très belles idées qui ressortent comme celle d’un ponton sur l’étang qui permettrait des départs de feu sur l’eau. »

Un véritable jeu d’enfant pour la société qui, en 25 ans, a su engranger les médailles et distinctions : premier prix en 2007 et 2009 de la finale des vainqueurs du Festival international de de Monaco, l’un des plus grands au monde, premier prix en Chine et au Vietnam, premier prix lors du concours des 5 continents à Macau en 2007. Et surtout, ce sont ses équipes qui ont assuré en 2011 le spectacle organisé à l’occasion du mariage du Prince Albert II et de son épouse Charlène sur la baie de Monaco, ou encore le show télévisé au Futuroscope pour la dernière émission Champs-Élysées de l’animateur Michel Drucker.

Mais ce n’est pas la compétition qui anime Joseph Couturier, le fils, devenu le directeur artistique. Lui, ce qu’il aime, ce sont les rencontres et le travail de mise en musique du spectacle réalisé avec les musiciens. Il sera d’ailleurs le 14 avril prochain à Amiens pour rencontrer le directeur artistique de l’harmonie Saint-Pierre qui avait, pour la première fois l’an passé, merveilleusement bien accompagné le feu d’artifice amiénois. Ses musiciens seront de nouveau de la partie cette année. « C’est ce qui m’intéresse au fond : faire du live plutôt que de travailler avec des bandes-son, cela apporte de la vie et une dimension incroyable aux spectacles proposés », souligne Joseph Couturier qui a multiplié les « live » ces dernières années, avec les groupes Scorpions, Zebda ou encore le duo Brigitte en septembre dernier. Le thème du cirque retenu pour cette édition 2016 (lire ci-dessous) a aussi été déterminant : issu du monde du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel, le directeur artistique a également une formation de clown…

Si JCO travaille partout dans le monde, ses spectacles « locaux » assurent la plus grosse part de son chiffre d’affaires avec plus de 400 spectacles montés par an, dont une centaine les 13 et 14 juillet avec quelque 300 artificiers. Pour certains de ces spectacles, comme le feu d’artifice du 14 Juillet de la ville de Paris, la facture peut atteindre 500 000¤. Mais à Amiens, il n’était visiblement pas question d’exploser le budget, même pour une pointure. « La note est de 30 000¤ comme l’an passé, tout compris », précise l’élu.

TÉRÉZINHA DIAS

Article source: http://www.courrier-picard.fr/region/amiens-feu-d-artifice-la-ville-s-offre-une-pointure-ia167b0n753518