Animaijuin : rendez-vous attendu à Petit-Quevilly

Pour célébrer le retour de l’été, cet événement de plein air, historique à Petit-Quevilly (Seine-Maritime), propose tout au long de l’après-midi, samedi 18 mai 2019, une foule de spectacles et d’ateliers sportifs ou ludiques. Il s’achèvera en apothéose par un DJ set, un concert et son traditionnel feu d’artifice ! Charlotte Goujon, adjointe au maire de Petit-Quevilly, nous parle du concept.

Quel est le point fort de l’événement ?

Charlotte Goujon : « Chaque année, nous invitons un tribute band pour rendre hommage à un artiste ou à un groupe qui fait partie de la culture populaire et qui rassemble un public intergénérationnel. Après des tribute consacrés à U2, Police, Téléphone, Les Rolling Stone ou Queen, cette année nous célébrons Beyoncé, avec Les Single ladies : un groupe complètement inédit dans la région ! Nous recherchons toujours des groupes de qualité, qui jouent en live. Avant le concert, nous accueillons Yann Dulché en DJ set, pour inviter le public à danser. Nous voulons offrir aux Petit-quevillais un moment de détente et de récréation, mais cet événement attire aussi de nombreux autres visiteurs, car il rayonne véritablement. C’est un événement festif, chantant, dansant et familial ! »

Comment le festival évolue-t-il ?

« Ces dernières années, nous accordons davantage de poids au très jeune public, avec des spectacles accessibles aux tout-petits, comme Ti Pouce et la colline aux oiseaux (dès 1 an), imaginé par le Safran collectif, mais aussi des comptines, proposées par les animateurs de la bibliothèque Truffaut et le spectacle de marionnettes La Porte du diable par la Cie belge Les Royales marionnettes. Il y aura aussi des manèges pour les très jeunes, comme le manège mécanique de M. Billy, propulsé par un vélo, ou les voitures à pédales de Léo Paul. »

    • Lire aussi. Le festival Graines de jardin de retour à Rouen
    • Lire aussi. Tendance Live à Granville : la programmation dévoilée
    • Lire aussi. L’Orne, ses pommiers, ses vaches, et… Son Far-West !

Comment choisissez-vous la programmation ?

« Nous mettons un point d’honneur à renouveler entièrement la programmation chaque année, on retrouvera quelques compagnies locales comme Le Safran ou Acid Kostik, mais aussi des compagnies et des spectacles tout à fait inédits à Rouen. Chaque année nous recevons de nombreuses candidatures, mais nous faisons aussi notre propre campagne de prospection, notamment lors de Vivacité. Nous investissons d’autre part entièrement le parc des Chartreux avec neuf espaces de représentations pour nos spectacles, ainsi que des espaces consacrés aux animations sportives et ludiques : échasses urbaines, biathlon, joute sur poutre, mini-accrobranche ou minigolf. Pour l’occasion, le parc est entièrement décoré par le collectif Les Plastiqueurs. On retrouve cependant quelques animations incontournables, comme la chorale des enfants, orchestrée par les professeurs de l’école de musique, qui rassemble sur scène 550 jeune choristes, mais aussi le feu d’artifice final, qui nous est cher ! »

    • Lire aussi. Le Seigneur des Anneaux à l’honneur au festival Cidre et Dragon
    • Lire aussi. D-Day festival Normandy : 160 manifestations pour fêter le débarquement en Normandie
    • Lire aussi. De 1989 à 2019 : retour sur 30 ans d’Armada à Rouen

Samedi 18 mai 2019 de 15h30 à 23 heures au parc des Chartreux à Petit-Quevilly. Gratuit. petit-quevilly.fr

Article source: https://www.tendanceouest.com/actualite-321669-animaijuin-rendez-vous-attendu-a-petit-quevilly.html