Asphyxie crée un emploi d’avenir

L

‘association Asphyxie (arts du cirque) vient de créer un emploi d’avenir sur 3 ans, en partenariat avec CAP emplois et la mission locale de Langon. Ce dispositif satisfait à la fois l’association qui se professionnalise et tourne bien, grâce à un ancrage local et une reconnaissance des publics au bout de onze années d’existence.

Publicité

C’est un CDD de 35 heures qui rejoint deux temps plein et un trois-quart-temps, CAE passé en CDI, ce qui a permis de pérenniser l’emploi de la chargée de communication. L’heureux élu de cet emploi d’avenir, c’est Jules Grange, un Niçois âgé de 23 ans, titulaire d’un CAP cuisine, qui suite à une maladie a remis en cause son parcours.

Sa passion pour le cirque est née dans sa tête vers l’âge de 10 ans, quand il a reçu en cadeau une paire de bolas. Tout en suivant une formation d’animateur professionnel de cirque – ce qui est rare – avec l’AFCA d’Aire-sur-Adour, Jules Grange anime les ateliers de l’association qui propose acrobatie, équilibre, jonglerie, théâtre de clown, magie, danse, … mais aussi des spectacles vivants pensés pour être joués dans la rue.

Jules Grange va bénéficier de formations diplômantes comme le Bafa, le brevet d’initiateur aux arts du cirque et le BPJEPS cirque.

Asphyxie travaille en partenariat avec les centres de loisirs, accueils périscolaires, centres de vacances, écoles, collèges, IME, ITEP, crèches, RAM, enfance, petite enfance et public handicapé… l’idée est également que le cirque soit thérapeutique. L’association développe aussi ses propres ateliers au local du Maurian. Il reste d’ailleurs des places pour les 4/6 ans le mercredi de 16 h 30 à 17 h 30 et pour les adultes le lundi de 19 h 30 à 21 h 30.

Enfin, Asphyxie a un troisième volet d’activités, c’est le festival Jubilajongle qui a réuni 700 personnes en mai dernier.

Marie-Françoise Jay

Article source: http://www.sudouest.fr/2013/12/31/asphyxie-cree-un-emploi-d-avenir-1416476-2774.php