Bourse Zurich: le marché marque une pause lundi après une bonne semaine

Zurich (awp) – La Bourse suisse a marqué une pause lundi après avoir aligné quatre séances de hausse entre mardi et vendredi passés. Le SMI a bien tenté à deux reprises de repasser dans le vert, en fin de matinée et vers 14 heures, sans succès. Après être repassé en dessous, l’indice vedette de SIX a tout de même défendu la barre psychologique des 9000 points grâce à un sursaut final.

La saison des résultats a aussi marqué une pause, avant un premier feu d’artifice mardi avec, pour les blue chips, les chiffres d’UBS, SGS et Logitech, ainsi que ceux de plusieurs entreprises du marché élargi.

A New York, le marché était fermé ce lundi pour cause de commémoration (Martin Luther King Day). A Davos, le Fonds monétaire international (FMI) a constaté que la croissance économique mondiale reste solide, mais qu’elle ralentit plus que prévu à cause des tensions commerciales et des risques politiques comme le Brexit et les Gilets jaunes.

Le SMI a fini en recul de 0,14% à 9011,41 points, avec un plus bas à 8984,09 et un plus haut à 9027,46. Le SLI a cédé 0,04% à 1401,04 points et le SPI 0,12% à 10’512,30 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 14 ont reculé et 16 avancé.

Les plus gros perdants du jour sont LafargeHolcim (-1,6%), SGS (-0,8) et UBS (-0,6% à 13,4 francs suisses).

UBS publiera ses résultats mardi, qui auront la particularité d’être publiés pour la première fois en dollars. Les objectifs de croissance de la banque devraient avoir souffert de l’ambiance morose sur les marchés, surtout en décembre. L’activité de la clientèle et l’appétit au risque des investisseurs risquent d’en avoir subi les conséquences négatives.

Les analystes s’attendent donc à un trimestre difficile pour UBS et pour les grandes banques en général. A la veille des chiffre, Commerzbank a repris la couverture avec recommandation « buy » et objectif 16 francs suisses.

Les deux autres banques Credit Suisse et Julius Bär ont abandonné respectivement 0,4% et 0,3%.

SGS publiera aussi ses résultats mardi. Les analystes anticipent des chiffres solides, portés par la croissance organique et une amélioration des marges. Au chapitre des inconnues figurent les effets sur les activités du groupe de l’affaiblissement de la conjoncture globale ainsi que les incertitudes autour du différend commercial sino-américain et du Brexit. Avant les résultats, Goldman Sachs a augmenté l’objectif de cours et confirmé « neutral ».

Les poids lourds Novartis (-0,5%), Nestlé et Roche (chacun -0,2%) ont pesé sur l’indice.

HSBC a abaissé l’objectif de cours Kühne+Nagel (-0,3%) et a confirmé « hold » dans le cadre d’une étude sectorielle. Le développement du volume de fret en 2019 est incertain et les attentes du consensus pourraient ainsi être déçues, affirment les experts de la banque britannique. Malgré son positionnement solide, Kühne+Nagel pourrait subir une certaine pression.

HSBC a aussi relevé la recommandation pour Panalpina (+0,1% sur le marché élargi) à « hold » de « reduce » et fortement augmenté l’objectif de cours à 175 francs suisses, pour tenir compte de l’offre de rachat à 170 francs suisses par action lancée par le danois DSV.

Le podium du jour se compose d’AMS (+2,9%), Geberit (+1,9%) et Logitech (+1,2%). Le fabricant de périphériques informatiques publiera ses résultats au 3e trimestre, le plus important avec les ventes de Noël, mardi. Les analystes attendent des chiffres solides, portés par le moral positif des consommateurs aux Etats-Unis et en Europe. Les jeux vidéo devraient avoir continué à porter les ventes du groupe, tout comme les systèmes de vidéo-conférence, alors que les haut-parleurs portables risquent d’avoir souffert.

Sur le marché élargi, Ascom (-2,4%) n’a pas profité de l’annonce d’un contrat d’un volume de 1 million de dollars passé en décembre par un fournisseur américain d’énergie. Le groupe bernois équipera quatre centrales nucléaires de la solution IP DECT, une application de messagerie pour les employés.

Interroll (+10,8%) a dévoilé une envolée du chiffre d’affaires qui a largement dépassé les attentes. Le fabricant tessinois de dispositifs de convoyage et de tri a gonflé ses recettes d’un quart et s’attend à un bénéfice net en hausse de 30%. Les analystes ont salué bas.

Arbonia (+1,2%), Galenica (+1,5%), Komax (-1,3%) et Tornos (+14,7%) publieront tous des données mardi.

rp/jh

Article source: https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Bourse-Zurich-le-marche-marque-une-pause-lundi-apres-une-bonne-semaine--27895297/