Carcassonne. Une éruption volcanique à la Cité

Le feu d’artifice de la Cité est l’un des plus somptueux au monde et l’un des plus difficiles à exécuter techniquement : « Pour comparer, explique Roland Encoyand de la société , chargée d’assurer le spectacle, ici à Carcassonne, nous mettons en scène 600 mètres de façade, qui plus est, une façade classée au patrimoine mondial de l’Unesco et aux Bâtiments de France, donc avec des contraintes lourdes en terme de protection des pierres. A Paris, c’est 200 mètres de façade que nous chorégraphions à la Tour Eiffel. » Le feu 2011, avec sa thématique volcanique, risque d’être explosif. Des innovations en terme de « bombes » sont testées spécifiquement et en exclusivité mondiale à Carcassonne : en forme de rose à double corolle, de pivoine, d’arc électrique, un éventail multicolore parcourra de long en large la Cité. L’embrasement sera étendu par rapport à l’an dernier de la porte d’Aude à la tour de l’évêque, jusqu’au grand Brulas : « C’est 60 feux de Bengale en plus, sur un total de 240, et ils vont rester allumés pendant 6 minutes, c’est exceptionnel », compte André Herédia, le coordonnateur municipal du feu d’artifice.

Un final de 6 minutes

La scénographie du feu d’artifice suivra les phases d’un volcan incandescent, son réveil, ses soubresauts magmatiques, ses coulées de lave terrifiantes jusqu’à l’éruption finale, puissante, imposante. Le bouquet final dura six minutes sur une durée totale de 25 minutes et promet d’être scotchant. « Quand vous penserez que c’est fini, il y en aura encore », assure, étoiles dans les yeux, André Herédia.

L’an dernier, 700 000 personnes s’étaient massées pour voir le feu au plus près. Un feu qui peut se voir depuis la Montagne noire et dont les lueurs se perçoivent jusqu’à Port-la-Nouvelle. « Vous avez beaucoup de chance à Carcassonne, car selon la loi tout feu d’artifice est interdit sur les monuments historiques. Mais la Cité jouit d’une très rare dérogation qui tient à sa réputation et à son caractère historique », commente Roland Encoyand. Le feu d’artifice de Carcassonne a en effet fêté ses 100 ans en 1998, et son 100e lancer l’an dernier – les interruptions sont dues aux périodes de guerre. Le feu de Carcassonne est et restera unique.


Fête du 14-juillet

10 heures : Départ des lices de la Cité pour le 23e tour de l’Aude en pays cathare des voitures anciennes

18 heures : Place Carnot, concert de Mickaël Jones- gratuit.

22h30 : Feu d’artifice tiré depuis la Cité

22h30 : Place Carnot, grand bal populaire avec l’orchestre Jean Ribul.

Plusieurs bars dans la bastide et la Cité invitent des Dj pour danser jusqu’au bout de la nuit.

Article source: https://www.ladepeche.fr/article/2011/07/08/1124361-carcassonne-une-eruption-volcanique-a-la-cite.html