Centre nautique. L’avenir du feu d’artifice incertain

Mickael Duault, trésorier, Guillaume Le Mer, président et François-Xavier De Launet, secrétaire adjoint.

Vendredi soir, 15 février, le centre nautique basé sur le lac du Drennec tenait son assemblée générale devant une assistance composée d’enfants avec leurs parents, du maire de Sizun et des représentants de la commune. Cette association est gérée par des bénévoles, qui sont soit diplômés soit qualifiés par la fédération française de voile qui attribue également les labels et reconnaissances. Ainsi, le centre nautique est reconnu école de sport, école de compétition et animation de club et loisirs.


Une baisse des adhérents


Le bilan de l’année a mis en évidence une baisse des adhérents et des licenciés entre 2017 et 2018, même si les chiffres restent satisfaisants. Les finances sont à l’équilibre, grâce notamment au partenariat et soutien financier des principaux commerçants de la commune et grâce aux subventions allouées par le syndicat mixte et les municipalités de Sizun et Commana.

Pour l’année 2019, quelques événements sont déjà prévus comme la régate du championnat du Finistère dériveurs le 19 mai ou l’épreuve de nage en eau libre le 8 juin. Le triathlon du 1er juillet se déroulera, lui, à Sizun.

La seule interrogation concerne la mise en place du feu d’artifice de cet été. En effet, l’association Komanimation qui s’occupait de ce grand rendez-vous annuel a décidé de se mettre en sommeil, faute d’un nombre suffisant de bénévoles motivés. Même si quelques événements ont été repris par d’autres associations comme le vide-greniers ou la fête de la musique, qu’en sera-t-il du feu d’artifice ? La question est toujours en suspens.

Article source: https://www.letelegramme.fr/finistere/commana/centre-nautique-l-avenir-du-feu-d-artifice-incertain-16-02-2019-12210496.php