CINÉMA. « Terra Willy », un film d’animation made in Toulouse avec la voix d’Edouard Baer

L’équipe des As de la Jungle nous offre ici un feu d’artifice de couleurs, de formes, de personnages.
L’équipe des As de la Jungle nous offre ici un feu d’artifice de couleurs, de formes, de personnages. (©DR)

Auréolé de gloire grâce à la franchise Les As de la jungle, le studio d’animation TAT, basé à Toulouse, s’est lancé un nouveau défi. Quitter le monde des animaux et partir à la conquête de l’espace avec son tout nouveau film intitulé « Terra Willy ». Un nouveau pari ambitieux pour le studio, qui fête son 10e anniversaire. L’avis de notre chroniqueur.

Lire aussi : Toulouse : le studio d’animation TAT face à un nouveau défi avec « Terra Willy »$

Manipulé par la domotique

Tout va bien dans ce vaisseau spatial familial rentrant de mission d’exploration aux confins de l’univers. Papa et maman sont à la manœuvre pendant que le fiston, Willy, se laisse manipuler par toute la domotique embarquée qui, pour l’heure, l’aide à se réveiller, se laver, s’habiller et prendre son petit-déjeuner. Ouf, c’est le moment de s’amuser. Et voici Willy filant sur son skate à travers les couloirs de l’immense aéronef.

Problème, le vaisseau traverse un champ d’astéroïdes. Insuffisamment protégées, les parois commencent à craquer. Les parents n’ont pas d’autre choix que d’évacuer Willy dans une capsule d’urgence. Celle-ci va s’échouer sur une planète inconnue. Certes, Willy n’est pas seul car la capsule est munie d’un robot de survie, Buck, un lointain frangin de BB8 (voir Star Wars).

Un jeune Robinson du futur

Avec son aide, plus que précieuse, Willy va partir explorer ce nouveau monde, en espérant fort qu’une mission de sauvetage vienne le récupérer. Il va faire la rencontre d’un animal mi-canin, mi-millepattes fort sympathique qu’il va baptiser Flash. Il va aussi croiser de redoutables monstres de pierre assez effrayants. Le temps passe. Willy doit se faire à l’idée. Il est perdu.

En vidéo. La bande-annonce du film :

Petit à petit, Willy se transforme. Entre Robinson Crusoé et Tarzan, il s’approprie cette planète par certains côtés hospitalière. L’équipe des As de la Jungle nous offre ici un feu d’artifice de couleurs, de formes, de personnages. Original, créatif, le Studio toulousain TAT n’en finit pas de démontrer l’excellence de l’animation française. 

Un brin flippant

Le sous-texte du scénario évoque très subtilement le passage à l’âge adulte, la prise de responsabilité. Ce film – avec la voix d’Edouard Bear – est évidemment très amusant, parfois un brin flippant, à l’occasion émouvant, et conseillé à toutes et à tous, à partir de 5/6 ans.

Robert Pénavayre

Article source: https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/cinema-terra-willy-film-animation-made-toulouse-voix-edouard-baer_22599904.html