Corée du Nord : Washington et Séoul redoutent un énième coup d’éclat de Kim

De notre envoyé spécial à Séoul

Les ailes sombres et effilées de la «Dragon Lady» flirtent de nouveau avec les nuages, dans le haut ciel de la péninsule coréenne. Depuis quelques jours, le Pentagone multiplie les sorties du légendaire avion espion U2 au-dessus de la Corée du Nord, pour détecter une nouvelle «provocation» du «Leader suprême» Kim Jong-un, en pleine escalade face à Donald Trump.

Cet engin vétéran de la guerre froide, qui s’illustra durant la crise de Cuba, doit ramener des informations précieuses sur les préparatifs de test de missile balistique, grâce à ses caméras et à ses capteurs embarqués à plus de 20.000 mètres d’altitude. Des missions d’espionnage tendues, alors que Pyongyang a menacé d’abattre des bombardiers américains le mois dernier et qui s’inscrivent dans la stratégie de «pression maximale» édictée …

Article source: http://www.lefigaro.fr/international/2017/10/09/01003-20171009ARTFIG00225-corees-washington-et-seoul-redoutent-un-enieme-coup-d-eclat-de-kim.php