Culture : Dunkerque termine en fanfare son année capitale

Shows gigantesques, expositions, musiques, spectacles vivants… Pendant neuf mois, entre deux carnavals, la cité de Jean Bart s’est fait le théâtre d’un grand rassemblement de culture(s). Avec 80 % des animations gratuites, «
nous avons proposé des événements de grande qualité et populaires
», se félicite Jean-Paul Noël, chef de projet à la communauté urbaine de Dunkerque.

Entre la lumineuse Saga des Photons du Groupe F, qui clôt ce soir la grande aventure, et des rendez-vous plus intimes mettant en valeur des artistes et citoyens, l’événement se voulait à la fois spectaculaire et authentique.

Grâce à des moyens hors-norme (Dunkerque 2013 était cofinancé par la Région), des talents locaux ont pu monter des projets, grimper sur les scènes. La ville a pu accueillir le Grand Voyage de juillet (grande parade dans la ville, 800 artistes, 250 000 spectateurs) et surtout l’Escale à Dunkerque, où 400 000 personnes ont embarqué, de fin mai à début juin, pour une grande fête maritime. Un bilan bien au-delà de tous les espoirs de Jean-Paul Noël et de sa troupe, fruit de partenariats entre « les maisons de quartier, les villes, les écoles, les associations et, parfois même, les entreprises ».

Un engouement loin de déplaire aux établissements dunkerquois, parfois dévalisés en pressions et autres saveurs locales…

Quant au championnat mondial de hip-hop, le World Street Dance en novembre, ou encore la présence cet été du cargo reconverti en plateforme culturelle le «
Stubnitz
», eux aussi ont rendu Dunkerque et la culture un peu plus proche de leur jeunesse.

Que les organisateurs étaient bien décidés à ne pas louper, à travers Twitter, Facebook, une application et même des projets made in #DK2013 proposés uniquement sur le web, comme 13 fois Dunkerque ou Reflets d’adolescence.

Ce soir, la grande fête de clôture prend place au cœur du quartier du nouveau théâtre, Le Bateau-Feu. Comme une manière pour la Culture de dire, aux si nombreux visiteurs de Dunkerque 2013 : «
Je suis venue à vous alors, maintenant, venez à moi. »

class= »macro » displayname= »PUCE » name= »bullet »

Article source: http://www.lavoixdunord.fr/culture-loisirs/culture-dunkerque-termine-en-fanfare-son-annee-capitale-ia48409b0n1810727?xtor=RSS-2 feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie