Des communes interdisent les feux d artifice privés – L’essentiel

Qui n’a pas acheté des pétards et autres feux d’artifice pour les utiliser le soir du 31 décembre? Encore faut-il le pouvoir. Dans de nombreuses communes du pays, c’est le règlement général de police qui prévaut. Et dans la plupart des cas, il est interdit de tirer des feux d’artifice sur la voie publique… sans autorisation du bourgmestre. C’est là que réside toute la subtilité. Jusqu’à présent, certaines communes faisaient preuve d’une certaine tolérance en la matière même si aucune autorisation officielle n’était donnée.

Cette année, à Esch, deuxième ville du pays, les choses sont claires. Sur son site Internet, la ville rappelle le règlement général de police. «Les feux d’artifice sont interdits sur l’ensemble du territoire de la ville», lit-on.

Un créneau horaire de 20 minutes

Mais à la différence de l’année dernière, des contrôles de police pourraient être effectués. L’objectif est d’assurer la tranquillité des habitants et de leurs animaux de compagnie, parfois affolés. Pas d’autorisation non plus à Pétange, Berdorf, Erpeldange, Dudelange, ainsi que dans la ville de Luxembourg, où l’on appliquera strictement le règlement général de police.

À Differdange, en revanche, la municipalité devrait reconduire le même principe que l’année passée et accorder un créneau horaire de 20 minutes, entre 23h55 et 0h15. «Je préfère responsabiliser les citoyens», confie ainsi le bourgmestre, Roberto Traversini, qui fera cette proposition mercredi au conseil communal.

(sw et gp/L’essentiel)

Article source: http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/Des-communes-interdisent-les-feux-d-artifices-prives-12379460