Des nouveautés mondiales pour un feu de science-fiction

Si dans certaines villes, les feux d’artifices ont été annulés pour raison de sécurité, la ville de Monteux a décidé, elle, de maintenir le sien.

Il aura donc lieu comme prévu à la plaine des sports Raymond-Chabran le samedi 27 août à 22 heures, avec pour thème “Le premier immortel”.

Une fantaisie pyrotechnique orchestrée par l’entreprise Ruggieri sur un scénario écrit et réalisé, comme chaque année, par Christian Gros, maire de Monteux.

« Nous sommes en 2026, c’est-à-dire demain »

Ce scénario a été mis en musique par Serge Folie, et le tout placé sous le contrôle de David Proteau directeur artistique chez Ruggieri.

L’histoire : « Nous sommes en 2026, c’est-à-dire demain ! Des progrès extraordinaires viennent d’être réalisés dans le domaine des neurosciences et des nanotechnologies. Un père qui vient de recevoir le prix Nobel de médecine, sa fille semblable à toutes les filles de 18 ans et son copain Grégory vont nous entraîner dans une succession de quiproquos et nous amener à rêver que l’humanité, demain, pourrait devenir immortelle ».

Fiction ou anticipation ? Le public, quoi qu’il en soit, assistera à un spectacle inédit présentant en avant-première toutes les dernières nouveautés mondiales pyrotechniques.

Le feu de Monteux c’est en effet 30.000 départs pyrotechniques, 20 % de nouveautés mondiales, 800kg de poudre, 11 artificiers placés sous la direction de Thierry Leprete chef de tir chez Ruggieri, 3 ordinateurs, 60 boîtiers informatiques et plus de 800 ordres de tir sur un spectacle des 40 minutes. C’est aussi 100.000 watts de son et 4 jours d’installation.

Le feu de Monteux, c’est enfin, chaque année, un grand moment d’émotion.

Article source: http://www.ledauphine.com/vaucluse/2016/08/25/des-nouveautes-mondiales-pour-un-feu-de-science-fiction feux d'artifice, , artificier /