Embrasement, la Cité brille de mille feux

Le spectacle est gratuit mais les places sont chères… Certains touristes n’hésitent pas à s’installer la veille.

L’idée d’embraser la Cité par des feux de Bengale revient à Achille Rouquet (1851-1928) fondateur de la Revue Méridionale. Il était aussi peintre, graveur, poète et félibre. Après ce premier embrasement en 1898, il sollicita du Maire de Carcassonne, Monsieur Jules Sauzède, la réédition annuelle de l’embrasement. Depuis, celui-ci a lieu chaque année, le soir du 14 juillet et a atteint une renommée mondiale. La preuve, chercher une chambre d’hôtel, un gîte, ou une chambre d’hôtes un 14 juillet à Carcassonne, c’est comme espérer trouver une aiguille dans une botte de foin. Autant dire mission impossible. Ce jour-là, la ville est assaillie. On ne saura vraiment jamais combien de personnes assistent chaque année à l’embrasement de la Cité, l’un des plus beaux spectacles pyrotechniques du pays, et même d’ailleurs, mais la fourchette de 400 000 à 600 000 spectateurs est proche de la réalité. Pour admirer ce spectacle d’une trentaine de minutes avec ces artifices (entre 25 000 et 30 000 projectiles) tirés depuis les remparts de la Cité, les gens prennent d’assaut les lieux stratégiques de la ville très tôt dans la journée et, pour les touristes qui viennent de plus loin, dès la veille au soir. Il faut dire que le jeu en vaut la chandelle. Avec grosso modo trois semi-remorques de 35 tonnes de matériel destinés à réaliser une cinquantaine de tableaux pyrotechniques, le spectacle proposé par est tout simplement sublime. Un conseil, ce jour-là, mieux vaut oublier la voiture et se déplacer avec les transports en commun, à pied ou en vélo.


Carcassonne

Embrasement de la Cité, 14 juillet 2014

Tout public gratuit

De 20 à 25 minutes de magie pour assister à l’un des plus beaux spectacles pyrotechniques d’Europe.

Article source: http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/01/1910669-embrasement-la-cite-brille-de-mille-feux.html feux d'artifice, , artificier / vidéos feux d'artifice