Festival de feux d’artifice de Decazeville : rendez-vous en 2017 !

Le coordinateur général du festival de pyrotechnie, dresse un rapide bilan de l’événement «globalement positif» et se projette en 2017.
Le coordinateur général du festival de pyrotechnie, dresse un rapide bilan de l’événement «globalement positif» et se projette en 2017. (Archives CP)

Alors qu’il s’affairait mardi encore dans La Découverte afin de remettre le site en l’état, Marc Lachat, le coordinateur général du festival de pyrotechnie, a dressé un rapide bilan de l’événement. Un bilan qu’il juge «globalement positif et qui permet d’établir de bonnes et solides bases pour les éditions à venir». Car, à l’endroit de ceux qui pourraient en douter, il y aura bien d’autres éditions. «Nous nous étions d’entrée de jeu engagés sur trois éditions, et je pense qu’il y en aura beaucoup d’autres!» @1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noir

@1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noirVirus informatique @1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noir

Le responsable a souhaité ensuite revenir sur les ratés qui ont retardé de 3/4 d’heure le début des feux. «Il y a eu deux raisons à cela. Un touriste allemand qui était complètement paumé a été repéré par un vigile sur une zone supérieure de tir. Il a fallu aller le rechercher et le conduire hors zone. Le plus grave cependant s’est produit ensuite. Il s’agissait d’un virus informatique sur le fichier de départ. Cela nous était arrivé il y a deux ans déjà. Or, nous avons un antivirus spécifique, mais il est sur le site de Ruggieri. Ensuite, il a fallu réinitialiser le tout. Je sais que l’attente a été longue, d’autant plus longue que nous sommes dans l’impossibilité de communiquer sur la durée prévisible de l’incident. Même le chef de tir ne le sait pas. Lui son job consiste à ce moment-là à détecter la panne, qui pouvait tout aussi bien être d’origine mécanique (un fil coupé, par exemple), et à trouver la solution à son problème. Personne ne s’avise à ce moment-là à lui rajouter un stress supplémentaire. Il doit travailler le plus rapidement possible et sans pression». @1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noir

@1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noirUn site fabuleux !@1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noir

Tout le spectacle a été filmé afin d’en tirer les enseignements pour les prochains feux. «Cette première édition nous a permis de prendre la mesure de ce site qui est vraiment exceptionnel et fabuleux. Je pense que nous pourrons le mettre en valeur différemment en exploitant les paliers supérieurs, en jouant encore plus sur les effets miroir qu’autorise le lac…»@1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noir

@1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noirFréquentation @1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noir

Avec une dizaine de milliers d’entrées payantes, c’est un peu moins que la fréquentation espérée qui était de l’ordre de 12 à 15 000 spectateurs. Marc Lachat a plusieurs explications pour expliquer ce déficit. «Les hôteliers locaux nous ont confirmé que leur fréquentation est à la baisse de 30 à 40% à la suite de l’attentat de Nice; des rumeurs ont en outre couru sur les réseaux sociaux annonçant que le Festival était supprimé toujours en raison de l’attentat. Les deux ou trois jours de mauvais temps précédant le festival n’ont pas arrangé les choses et, enfin, beaucoup de personnes nous ont appelés pour nous demander où en était le remboursement des billets d’entrée de l’édition de 2014…» Quoi qu’il en soit, Marc Lachat a déjà la tête à la prochaine édition. Il pense adjoindre un concert important en début de soirée avec une scène flottante. Sans oublier de revoir peut-être la date du festival afin qu’il ne souffre pas de concurrence trop lourde. On devrait en savoir plus au mois de septembre. @1,3,13,0,0,0,0,0,3,90,90,noir



Tags
Culture et Loisirs
Bassin Decazevillois

Article source: http://www.centrepresseaveyron.fr/2016/07/26/festival-de-feux-d-artifice-de-decazeville-rendez-vous-en-2017,1007326.php feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie