Feu d’artifice pour Montauban qui écrase Vannes 73 à 0

Pour le dernier match de l’année civile dans la cuvette de Sapiac, les Montalbanais n’ont pas fait les choses à moitié et pouvaient partager le feu d’artifice avec leurs supporters à la fin de la rencontre. Vannes n’était sans doute pas venu à Sapiac pour gagner mais n’avait sans doute pas envisagé de prendre une telle raclée. Malheureusement, les Montalbanais marchent sur l’eau en ce moment et ne leur ont laissé aucune chance. Depuis le début de la saison, s’ils avaient remporté treize victoires, il n’avait récolté qu’un seul point de bonus offensif. Hier soir, ce bonus était déjà dans la poche… à la quatorzième minute ! Dans la foulée de son match exceptionnel face à Biarritz la semaine dernière, Jérôme Bosviel a souvent été à l’origine du festival offensif des siens, se permettant de faire gonfler son score personnel au pied (10/10). À l’USM, c’est le collectif qui fait la force de l’équipe, on l’a une nouvelle fois vu hier soir. Pour preuve, les six premiers essais de la rencontre seront inscrits par six joueurs différents. À la pause, la messe était déjà dite et les Bretons pouvaient rentrer la tête basse. Le second acte sera de nouveau un long calvaire pour les Bretons. La seule fausse note de la rencontre sera la blessure du capitaine montalbanais Pierrick Esclauze, obligé de sortir sur une civière, visiblement touché aux cervicales (61e).

Les essais.

Dès la 6e minute le talonneur Pellow Van der Westhuizen s’affale derrière la ligne après une pénalité vite jouée à la main. Le début d’une longue, très longue série. Six essais inscrits avant la pause, quatre autres après, le plus souvent sur de superbes mouvements collectifs, les «verts et noir» ont fait le spectacle.

Et maintenant.

Vendredi prochain, les Montalbanais se déplaceront à Aurillac (20 heures) pendant que les Vannetais accueilleront Béziers (20 heures).


Montauban 73 – Vannes 0

MT : 45-0 ; 4 500 spectateurs ; arbitre : M. Cherèque (Alpes)

Vainqueurs : 10E Van der Westhuizen (6, 44), Vanaï (12), Sayerse (14), Chaput (22), Silago (25), Lilo (34), Mathy (50), Sergueev (65), de pénalité (80) ; 9T (6, 12, 14, 22, 25, 34, 44, 50, 66), 1P (4) Bosviel

MONTAUBAN : Swanepoel (Mathy, 45) ; Lilo, Sukanaveita (F. Domenech, 60), Silago, Sayerse (o) Bosviel, (m) Chaput ; Engelbrecht (Sousa, 60), A. Domenech, Munoz ; Sergueev (Caisso, 56), Esclauze (cap., Sergueev, 62 puis Darbo, 72) ; Arias (Facundo, 54), Van der Westhuizen (Rochier, 54), Vanaï (Agnesi, 54)

VANNES : Hilsenbeck (Pic, 60) ; Gougeon (Bly, 40), Mourot, Burgaud, Lagarde (o) Moeke, (m) Ollion ; De Bruin (cap., Piquette, 46), Radrodro (Bolenaivalu, 56), Picault (Blanc, 80) ; Maisuradze (Jones, 46), Delangle ; Tafili (Kite, 46), Blanc (Cloostermans, 46), Seneca (Vola, 60)

Exclu. tempo. : Cloostermans (faute technique, 80)

La note du match : 14/20 – Les hommes du match : les 23 Montalbanais.

Article source: https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/16/2705887-feu-d-artifice-pour-montauban.html