Feux d’artifice à la Fête du lac : moins d’impact sur l’environnement que les déchets – ICI.Radio

« C’est sûr qu’il va y avoir un impact. C’est quand même du matériel pyrotechnique. Par contre, j’ai fait un tour de table, mais il n’y a pas d’études qui ont démontré un impact significatif, autant dans les plans d’eau que pour la qualité de l’air », note la directrice générale du Conseil régional de l’Environnement de l’Estrie, Jacinthe Caron.

Elle ajoute que les feux d’artifice sont majoritairement composés de matériau biodégradable. Ils ont cependant des bouchons de plastique qui tombent dans le lac, mais qui sont ensuite ramassés par l’équipe pyrotechnique.

Des particules fines, de la bière et des cigarettes

Pour ceux qui regardent les feux d’artifice, un impact peut se faire sentir en raison des particules qui envahissent momentanément le ciel, surtout par temps humide.

« Ce qu’on voit exploser, c’est du papier. C’est sûr que ça va augmenter la quantité de particules fines, ce qui peut avoir un impact pour les gens très vulnérables au smog, par exemple », illustre Mme Caron.

Selon elle, le principal impact environnemental de la Fête du lac des Nations est plutôt causé par les déchets laissés sur le site et qui finissent par se retrouver dans le lac.

« Les gens [sur place] vont consommer énormément. Si on parle par exemple de ce qui tombe dans l’eau, il y a plus de restants de cigarettes, de bouteilles de verre, de plastique qui retient les bouteilles de bière et qui peut avoir sur certaines espèces », explique-t-elle.

Article source: http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/07/26/003-feux-artifice-impact-environnement-sherbrooke-fete-lac.shtml feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie