France, massacre sous feux d’artifice politique

feu-artifice-nice

M. Cazeneuve, Ministre français de l’Intérieur, fait l’impossible pour détacher l’ignoble attentat  du 14 juillet de son commanditaire : l’islam politique : cette instrumentalisation de l’islam destinée à asseoir une théocratie mondiale ou « Califat ».
C’est de bonne guerre : M. Cazeneuve défend son travail de fourmi, ses hommes ont déployé un arsenal réglementaire et matériel très important : un fichage de tous les individus susceptibles de tremper dans le terrorisme a été mis en place et il est suivi d’effets, surveillance numérique, filatures, enquêtes, et aussi de résultats.
Mais tout le monde sait qu’en matière de terrorisme, les kamikazes ont toujours une longueur d’avance: l’éventail des plans de mort est infini, il n’y même plus besoin d’armes ni d’explosifs pour tuer, un véhicule, à Nice, a suffi pour provoquer un terrible carnage suivi d’un immense désarroi devant le danger terroriste dont on mesure, cette fois, l’infinité et son corollaire : l’inanité des mesures policières.

Le terrorisme n’est pourtant pas une fatalité
M. Cazeneuve, comme M. Hollande, comme son prédécesseur Sarkozy qui, hier, a tenté de se positionner en donneur de leçons, savent d’où vient le mal, mais ils rechignent à dévoiler la véritable origine du terrorisme.
Tous les hommes politiques de cette intelligentsia qui détient, depuis des décennies, le pouvoir sur l’Occident, savent que le mal intégriste vient des monarchies du Golfe. Leurs propres services ne cessent de leur remettre des notes là dessus.
Mais il y a des intérêts supérieurs qui justifient l’omerta. En 2011, dans le sillage des mouvements révolutionnaires arabes, les monarchies du Golfe décident d’en finir avec Bachar Al Assad pour deux raisons principales : 1- il est l’un des jalons de l’arc chiite qui va d’Iran au Liban. 2- il a refusé le passage du gazoduc qatari vers l’Europe.
Or l’Otan est preneur, particulièrement pour l’affaire du gaz car si le gazoduc traverse la Syrie, la Russie aura d’immense difficultés à maintenir ses ventes de gaz vers l’Europe, le premier marché du monde.
Mais qui va faire tomber le régime syrien? Quelle armée, de quel pays, va pouvoir justifier une telle guerre?
Les monarques du Golfe ont une solution toute prête: l’intégrisme. « C’est simple lancent-ils à leur alliés de l’Otan, nous allons envoyer contre Bachar des légions de jihadistes que nous allons mobiliser grâce à une fatwa de tous les Ulémas du monde musulman contre le criminel Bachar »
Le plan est adopté. Les multinationales de la communication présentent Bachar comme un terrible dictateur, mais tout le monde fait l’impasse sur les monarchies du Golfe dont le pouvoir est assis sur une Charia moyenâgeuse qui est exactement la même que celle du monstre qu’ils ont crée : Daech.
Aux yeux de Mrs Cazeneuve, Hollande et Sarkozy, ces objectifs Otano-wahabites, valent bien quelques attentats par ci par là.
Les innocents assassinés à Paris, à Nice, à Baghdad, à Damas, en Egypte, en Tunisie, sont tous victimes du wahabisme et de son rejeton Daech. Tous les chefs d’Etat le savent, mais les intérêts des princes sont toujours supérieurs à ceux des peuples, les révolutions ne sont que de la poudre aux yeux. C’est peut-être pour cela qu’on les fête par des feux d’artifice. Nos dirigeants parlent de démocratie, de République, de liberté, de dignité, mais ils continuent à servir et à défendre ceux là même qui assassinent leurs peuples.

Article source: http://www.realites.com.tn/2016/07/france-massacre-sous-feux-dartifice-politique/ feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie