Incendie mortel dans une usine en Indonésie : le patron mis en cause – Ouest

Jeudi dernier, un violent incendie survenu dans une usine de feux d’artifice a tué 48 personnes en Indonésie. Le propriétaire de l’usine, le directeur opérationnel et un soudeur sont suspectés de négligence dans cette enquête. Ils risquent jusqu’à cinq ans de prison et une amende de 500 millions de roupis pour négligence sur le lieu de travail ayant entraîné la mort.

La police indonésienne, qui enquête sur les causes de l’incendie meurtrier d’une usine de feux d’artifice cette semaine près de Jakarta, a mis en cause ce samedi le patron de l’établissement et deux autres hommes pour négligence.

Le sinistre a fait 48 morts, soit près de la moitié des employés, 45 blessés et largement détruit l’usine, qui fonctionnait seulement depuis six semaines lorsque l’incendie s’est déclaré jeudi.

Samedi, la police a annoncé qu’elle considérait le propriétaire de l’usine Indra Liyono, le directeur opérationnel de l’entreprise Andri Hartanto et Subarna Ega, un soudeur, comme suspects dans son enquête.

Ils risquent jusqu’à cinq ans de prison et une amende de 500 millions de roupies (environ 37 000 dollars) pour négligence sur le lieu de travail ayant entraîné la mort.

Le feu « dû à des étincelles »

« Les témoignages et les examens médico-légaux ont révélé que le feu était dû à des étincelles provoquées par le matériel de soudure qui ont atteint les feux d’artifice », a déclaré le porte-parole de la police de Jakarta Argo Yuwono lors d’une conférence de presse.

Le propriétaire de l’usine et le directeur opérationnel ont été interrogés par la police, mais les autorités ignorent où se trouve le troisième suspect.

En outre, les forces de l’ordre ont découvert que la société, Panca Buana Cahaya Sukses, employait au moins trois mineurs, un délit qui pourrait précipiter sa fermeture définitive.

Les incendies meurtriers sont relativement fréquents en Indonésie, immense archipel de plus de 250 millions de personnes où les normes de sécurité sont souvent bafouées.

Article source: https://www.ouest-france.fr/monde/indonesie/incendie-dans-une-usine-de-feux-d-artifice-en-indonesie-le-patron-mis-en-cause-5344514