Kingdom Hearts III : un véritable feu d’artifice vidéoludique

C’est sans doute l’une des plus belles surprises pour commencer l’année. Attendu depuis 2013, Kingdom Hearts III tient toutes ses promesses et assure un enchantement quasi-total pour les gamers.

Disponible ce mardi 29 janvier sur PS4 et Xbox One, le dernier jeu d’aventure de Square Enix livre une histoire épique, dans la continuité des premiers épisodes, mettant en scène son jeune héros Sora dans l’univers Disney Pixar. En faisant équipe avec Donald et Dingo, celui-ci se trouve embarqué dans une aventure digne des univers partagés par Mickey et ses amis, depuis 90 ans.

Véritable parc d’attraction virtuel, Kingdom Hearts III nous plonge tour à tour dans les mondes de Raiponce, La Reine des Neiges, Hercule, Toy Story, Les Nouveaux Héros ou encore Monstres et Cie, avec un souci du détail impressionnant.

kingdom_hearts_iii_toy_story.jpg

Les doutes liés aux six années de développement et les nombreux reports inquiétants de la part de l’éditeur japonais sont ici balayés dès les premières heures de jeu. Et le joueur se laisse guider dans chaque classique des studios Disney et Pixar avec un plaisir et un émerveillement constants. Ici l’on se surprant à rire de la relecture d’une scène hommage à Toy Story, entre Buzz l’Eclair et Woody, là, les traits délirants de Jack Sparrow reprennent vie sur un Black Pearl virtuel, la réalisation, menée par Tetsuya Nomura, ne faiblit que rarement.

Certes Kingdom Hearts III n’est pas exempt de reproches. La faute à un système de caméra dynamique souvent confus lors des combats, tandis que le rythme du scénario s’essoufle en son milieu. On aurait également aimé un doublage complet en français, tant l’objet se veut familial et pourrait être partagé avec des enfants. Mais la qualité inhérente à cette aventure, dont le final en apothéose vaut le détour, dépasse les attentes placées dans ce titre.

kingdom_hearts_iii_square_enix.jpg

Surtout, les qualités sont à aller chercher du côté de son gameplay, dont la variété renouvelle sans cesse l’intérêt. Son système de combats dynamiques permet de changer d’armes à la volée, tandis que des attaques spéciales prennent la formes d’attractions tirées des célèbres parcs de la maison de Mickey. L’équipe de développement s’est également fendue de nombreux mini-jeux, dont certains réinventent les fameux jeux électroniques Game Watch de Nintendo des années 1980.

Soutenu par une direction artistique inspirée et une orchestration grandiose, Kingdom Hearts III est un feu d’artifice digne de Disneyland. Un rollercoaster riche et enchanteur.

Kingdom Hearts III, Square Enix, sur PS4 et Xbox One.

Article source: https://www.cnews.fr/vie-numerique/2019-01-29/kingdom-hearts-iii-un-veritable-feu-dartifice-videoludique-808038