L’Australie et le reste de l’Océanie donnent le coup d’envoi du passage à 2018

SYDNEY (Reuters) – L‘Australie, la Nouvelle-Zélande et les autres territoires d‘Océanie ont lancé dimanche les célébrations du passage à l‘an 2018 qui se succéderont toute la journée le long des fuseaux horaires de la planète.

A Sydney, où débute l‘été austral, un feu d‘artifice a été tiré au-dessus de l‘Opéra de la ville. De nombreux spectateurs s‘étaient massés dans le port à bord de bateaux et d‘embarcations diverses pour assister aux festivités.

Le passage à la nouvelle année a été endeuillé par l‘accident d‘un hydravion fatal à six personnes qui se trouvait à bord pour réveillonner. L‘hydravion s‘est abîmé en mer pour des raisons indéterminées avant de couler. Le pilote et ses cinq passagers ont péri dans l‘accident.

En Indonésie, près de 450 couples se sont mariés au cours d‘une cérémonie commune organisée sous une immense tente dressée dans le centre de Djakarta.

Le gouverneur de la capitale indonésienne, Anies Baswedan, a annoncé que cet événement serait désormais organisée chaque 31 décembre.

SÉCURITÉ RENFORCÉE

A Paris, un spectacle pyrotechnique sur l‘Arc de Triomphe suivi d‘un feu d‘artifice est prévu pour marquer le passage à la nouvelle année. La préfecture de police de la capitale française s‘attend à la présence de 300.000 noceurs sur les Champs-Elysées.

Dans un contexte où la menace d‘attentat reste élevée, quelque 140.000 membres des forces de sécurité seront mobilisés dans toute la France en ce 31 décembre, dont un peu plus de 10.000 à Paris et en région parisienne.

Un contexte identique prévaut dans de nombreux autres pays du monde.

En Turquie, les forces de sécurité ont multiplié ces derniers jours les opérations dans les milieux proches du groupe Etat islamique et le nombre de policiers mobilisés cette année à Istanbul pour les festivités a été doublé pour atteindre 37.000 hommes, auxquels s‘ajouteront 4.000 gendarmes.

Le 31 décembre dernier, l‘attaque d‘une boîte de nuit située sur le Bosphore, la Reina, revendiquée par l‘Etat islamique, avait fait 39 morts.

En Allemagne, le souvenir des agressions à caractère sexuel du nouvel an 2016 dans différentes villes du pays, notamment à Cologne, a conduit les organisateurs du réveillon autour de la porte de Brandebourg, à Berlin, à mettre en place une zone de sécurité réservée aux femmes qui auraient été agressées ou se sentiraient menacées. Elles seront prises en charge par des volontaires de la Croix-Rouge.

“C‘est la première fois que nous faisons cela”, a expliqué à Reuters Anja Marx, porte-parole des organisateurs.

Des centaines de milliers de personnes sont attendues pour cette fête en plein air avec feu d‘artifices et performances musicales au coeur de la capitale allemande.

FROID POLAIRE ET RETOUR DE MARIAH CAREY À TIMES SQUARE

En Amérique du Nord, le réveillon devrait se dérouler par un froid polaire. Des vents venus de l‘Arctique ont soufflé cette semaine sur une grande partie des Etats-Unis et du Canada, provoquant une vague de froid exceptionnelle, notamment au Québec où le mercure est descendu à -25°C.

A New York, où des centaines de milliers de noceurs sont attendus comme chaque année dans le quartier de Times Square, le coeur battant de la ville en cette veille du nouvel an, la température devrait descendre jusqu‘à -12°C, voire davantage.

On sera alors au niveau de l‘année 1962, qui détient la deuxième place au classement du nouvel an le plus froid dans l‘histoire des archives météorologiques de la ville, le record remontant à 1917, quand des températures de -17°C (-28°C en ressenti sous le vent) avaient été enregistrées.

Les courageux et les chanceux qui seront admis sur la place pourront participer au traditionnel décompte avant le passage à l‘an 2018 et la descente de la Waterford Crystal Ball, boule à facettes de près de quatre de diamètre placée à 20 mètres de hauteur, au sommet d‘un mât dressé à l‘angle de Broadway et de la Septième Avenue, et qui arrive en bas du mât à 00h00 précise suivant un dispositif reconduit depuis 1907.

Ils assisteront à plusieurs prestations musicales, dont celle très attendue de Mariah Carey, de retour sur Times Square un an après le fiasco de sa participation aux festivités du passage à 2017, quand des incidents techniques avaient perturbé le show et désynchronisé les play-backs.

Des mesures de sécurité renforcées ont été reconduites cette année pour encadrer la foule, que la police new-yorkaise anticipe à quelque 2 millions de personnes autour de Times Square.

Des barrières métalliques et des camions lestés de sable seront en place pour bloquer toute tentative d‘attaque au véhicule bélier et des milliers de policiers sur le pont, dont des équipes spécialisées dans la détection d‘éventuels snipers, pour éviter un massacre de type Las Vegas, où un sexagénaire juché depuis une chambre située dans les étages supérieurs d‘un hôtel a ouvert le feu le 1er octobre dernier sur un concert de country, faisant 58 morts et un demi-millier de blessés.

Au Canada, le gouvernement a annulé le concert du passage au nouvel an qui était prévu à Parliament Hill à Ottawa, marquant la fin des célébrations du 150e anniversaire de la fondation du pays. Le feu d‘artifice qui doit être tiré à minuit ainsi qu‘un spectacle laser ont été maintenus mais il est demandé aux spectateurs de se vêtir chaudement pour y assister.

En Californie, le nouvel an aura une saveur, ou plutôt une odeur particulière cette année puisque la loi légalisant l‘usage récréatif de la marijuana entre en vigueur au 1er janvier.

avec les bureaux d’Istanbul, Paris, Londres et New York; Henri-Pierre André pour le service français

Article source: https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN1EP0CW-OFRTP