Le feu d’artifice de Saint-Jean

Les hommes du capitaine Jalibert ont tiré un véritable feu d’artifice face une équipe de L’Honor de Cos quelque peu limitée mais qui n’a jamais fermé le jeu et a joué crânement le peu de ballons qu’elle a eu à négocier. Ce fut une orgie de jeu offensif où toute la gamme a été utilisée par un collectif parfaitement huilé : alternance, jeu dans la défense, passes après contact, cadrage et débordements. L’addition est très lourde mais logique tant les hommes des entraîneurs…

Article source: http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/16/2666385-le-feu-d-artifice-de-saint-jean.html