Le feu d’artifice Martin Fourcade – ski

Le feu au Grand Bornand

Oui ce dimanche 17 décembre 2017 restera très longtemps gravé dans l’histoire du biathlon Français qui boucle son rendez-vous du Grand Bornand avec deux énormes victoires.

Devant près de 20 000 fans, devant plus d’un million de téléspectateurs Justine Braisaz et Martin Fourcade ont cartonné sportivement et donné du plaisir à tout le monde.

Quelle réussite pour ces athlètes, le staff et le comité d’organisation du Grand Bornand déjà sur les rangs pour remettre cela dans deux ans avec encore plus de monde et des tribunes encore plus grandes.

Aujourd’hui le merveilleux public a mis le feu et donner à cette étape de vraies lettres de noblesse. On serait à la place de la FFS on se dépecherait de surfer sur la vague afin de créer un stade internation pérenne et non plus provisoire.

Il ne manque plus que cela pour permettre à la France de rejoindre l’Allemagne et ses mythiques étapes d’Oberhof et de Ruhpolding.

Martin Fourcade la voulait tellement

Remonté comme une pendule dès le réveil, le leader du général savait que ce mass-start lui donnerait une bonne chance de prendre sa revanche sur le terrible Johannes Boe.

Dès l’échauffement le Catalan est venu taquiner le Norvégien qui était dans sa bulle. Une petite provocation restée sans réponse mais Fourcade cherchait déjà à marquer des points psychologiques.

Un peu plus tard, après un départ canon, le duo se retrouve pour le premier tir et, on le saura seulement après, la course va se jouer d’entrée. Rare sur ce format.

Pendant que Johannes Boe manquait deux cibles, les seules de la semaine, le dossard jaune tirait parfaitement et laissait le Norvégien à 40sec.

Gestion parfaite

Dès lors Martin Fourcade prend seul les choses en main. Accompagné par Erik Lesser et Anton Shipulin, il imprime un sacré tempo. On le voit grimacer, preuve qu’il donne tout pour éviter un retour de Boe.

Le deuxième tir se passe très bien, le troisième aussi. Lesser et Shipulin suivent encore mais l’un comme l’autre vont exploser sous la puissance du leader du général.

Acclamé par tout un peuple Martin Fourcade arrive seul pour son dernier tir et réussit ce qu’il cherchait : un magnifique 20/20 synonyme de revanche, un soulagement et beaucoup de frustration évacués.

65eme victoire en carrière

Son dernier tour ne sera pas de tout repos car le Johannes Boe ne lâche rien et fait carton plein derrière ses deux erreurs.

Martin Fourcade aura tout de même le temps de se saisir puis de brandir rageur son drapeau Français, sous les yeux de son rival Norvégien arrivé finalement pas si loin.

Le champion a réussi son pari, les fêtes de fin d’année se passeront beaucoup mieux. La suite sera, on en doute pas, épique avec ce duel qui ne fait que commencer.

On ne sait pas encore si Martin Fourcade reviendra débu janvier à Oberhof, une impasse est possible, mais nous sommes déjà très impatients.

Johannes Boe termine ce mass-start à 3.2sec du vainqueur.

L’épatant Allemand Erik Lesser, spécialiste des mass-start, complète le podium à 6sec de Martin Fourcade. Anton Shipulin se classe 4eme.

Soulignons la très belle cinquième place et la magnifique semaine réalisé par le Suisse Benjamin Weger. Un biathlète Haut-Valaisan, plein de talent, qui se rapproche tout doucement du top niveau mondial.

Simon Desthieux se classe 17eme, Quentin Fillon-Maillet 20eme et Antonin Guigonnat 22eme.

Tout cela sous les yeux d’un Simon Fourcade qui a appris aujourd’hui son éviction de l’équipe de France pour l’étape d’Oberhof. Le vétéran de l’équipe de France devra repasser par la case IBU Cup pour gagner sa place.

Il pourrait toutefois rejoindre Oberhof au cas ou son frère Martin décide de faire une impasse sur cette étape.

Le classement complet ICI

Le classement général de la coupe du monde ICI

Photo : Nordic Focus

Article source: http://www.ski-nordique.net/le-feu-dartifice-martin-fourcade.6068689.html