Le Hameau : pour Pau, c’est bien plus qu’un stade !

En attendant, la direction du club continue de plancher sur le sujet et peaufine le projet au printemps 2012 : un stade de 20 000 places réalisé à partir de l’existant pour un budget d’une trentaine de millions d’euros. Pour se donner une chance de concrétiser son rêve, le club palois fédère autour de lui et mobilise ses partenaires, dont Total qui se dit prêt à mettre la main à la poche pour doter la Section d’un budget digne du Top 14 dans le cadre d’une montée envisagée dans les 3 ans. Côté stade, les élus de l’Agglo paloise se disent prêts à pousser avec la Section. Au 1er janvier 2013, l’enceinte du Hameau devient d’ailleurs « d’intérêt communautaire ».  Un comité de pilotage est créé.

Mais pendant de nombreux mois, les choses ne semblent pas avancer beaucoup. Sportivement, la Section échoue de peu à trois reprises dans sa quête de Top 14. Et concernant le stade, la perspective des élections municipales tend à geler la situation. Le sujet devient néanmoins un des thèmes principaux de la campagne. 

François Bayrou l’emporte. Lui plaide au départ pour « un plan par étapes avec des améliorations progressives » et pour une jauge plus réduite que les 20 000 places envisagées au départ.

Alors que le club s’impatiente, le nouveau maire de Pau fixe l’objectif en décembre 2014 : « Je veux un projet haut de gamme ». Celui-ci est dévoilé le 21 décembre 2014, comme un cadeau quelques jours avant Noël : le stade comprendra 18 000 places dont 13 000 seront assises est couvertes.

Le tout pour un budget estimé au départ à 12 millions d’euros (le coût final sera au total de 15,6 millions d’euros HT, dont 2 millions pour la Ville de Pau, 8,1 millions pour l’Agglo, 2,5 millions pour la Région et 3 millions pour le Département).  Le futur Hameau est enfin sur les rails. 

Article source: http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/11/23/le-hameau-pour-pau-c-est-bien-plus-qu-un-stade,2225521.php