Le retour de l’Escale et plus de concerts pour l’été 2018

Ayant le vent en poupe grâce au succès de son contre-projet, le Conseil administratif annonce un programme estival plus fourni pour cet été. Et ce, afin de faire face à une édition des Fêtes de Genève qui s’est réduite comme peau de chagrin. «Notre but pour 2018, c’est que les Genevois ne soient pas privés d’animation pour accompagner les feux», lance Sami Kanaan, le magistrat socialiste chargé de la Culture.

«L’Escale revient!» déclare ainsi fièrement son collègue PDC, Guillaume Barazzone. Créé à l’été 2016, à l’occasion de son année de mairie, cet «espace d’animation et de culture» reprend du service. «Sous une autre forme», il accueillera les Genevois six jours sur sept, du 29 juin au 2 septembre. Ce «lieu éphémère ouvert sur la rade» passera pour l’occasion de la Rive droite à la Rive gauche. «Il sera près de Baby-Plage», précise le magistrat, et sera financé sur le budget de son département.

Pas que les Fêtes

L’élu PDC décrit «un espace de détente, avec des scènes, des bars, des pianos en libre-service, des jeux, etc.». Il indique que la programmation musicale fera la part belle aux artistes locaux et qu’il n’y aura pas de concert bruyant après 22 h en semaine. «Ce lieu se veut aussi inclusif, à travers la participation d’associations genevoises qui pourront se produire sur scène.» Les deux bars seront aussi tenus par des associations de réinsertion. Enfin, «la vente de produits genevois sera une priorité».

Il conclut son propos par ces mots: «Nous avons la conviction que la population de la Ville, que ce soit les habitants ou ceux qui travaillent ici, a envie de profiter des bords du lac, des plans d’eau et de la ville d’une autre manière durant l’été. La discussion ne doit pas se cantonner aux Fêtes de Genève, qui sont une manifestation importante mais pas l’unique événement estival.»

Sami Kanaan abonde dans son sens, citant pêle-mêle la Fête de la musique, les Aubes musicales, Ciné Transat mais aussi Musiques en été. C’est d’ailleurs la programmation de la scène Ella Fitzgerald que l’élu socialiste entend renforcer, profitant de son année de mairie. «Pendant la semaine des feux, il y aura un concert tous les soirs, du mardi au dimanche», détaille-t-il. S’ajouteront les festivités du 1er Août, qui se dérouleront au parc La Grange.

Feu et forains

Concernant le feu d’artifice, dont le financement n’est toujours pas garanti, la Ville a décidé d’apporter sa contribution. Ainsi, les recettes de la grande roue devront être affectées à ce spectacle cher au cœur des Genevois. Soit une participation d’environ 200 000 francs sur les 700 000 à 800 000 francs que coûte le feu.

Pour 2018 toujours, les forains se sont adressés directement à la Ville. «Ils ont souhaité s’installer sur une partie de la rade avant le feu d’artifice», confirme Guillaume Barazzone. Il signale que la Ville est ouverte à la discussion. «Sur la Rive droite, en raison notamment des travaux pour la plage des Eaux-Vives», conclut-il. (TDG)

Créé: 04.03.2018, 19h29

Article source: https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Le-retour-de-l-Escale-et-plus-de-concerts-pour-lete-2018/story/14230425 feux d'artifice, , artificier /