L’Isle-Jourdain. Une bourse d’études pour 15 joueurs lislois

L’USL a lancé, fin 2008, un projet nommé Ovaleur, pensé notamment par Patrick Marty et Jean-Marc Henri et parrainé par le meilleur des parrains dont les « sang et or » pouvaient rêver, à savoir Patrick Tabacco. L’idée était de permettre aux jeunes rugbymen d’évoluer à leur meilleur niveau sportif et scolaire en donnant la priorité à la réussite professionnelle : en un mot, favoriser la promotion professionnelle par le sport en encourageant et soutenant les plus méritants.

De fidèles partenaires

Le dispositif repose sur des bourses d’études, l’accès à des emplois d’été ou des stages d’études mais également la préparation aux premiers pas vers le monde du travail comme les ateliers CV. Car avec plus de 350 jeunes licenciés de 7 ans à 21 ans, l’USL reste avant tout un club formateur. Une formation qui s’avère vitale pour les couleurs lisloises dans un monde de l’ovalie où les budgets de Fédérale connaissent une inflation galopante avec désormais des clubs qui alignent parfois de vrais professionnels en Fédérale 2. Trois ans après son lancement, l’ambition du projet demeure intacte grâce à la fidélité de ses partenaires Abrisud, Anconetti, Cascap-Darris, CIC, Crédit agricole, Equip’Aéro, Pierre Fabre, Pulsat, GA, SEAC Guiraud Frères, , KPMG, Société Générale, Super U, Terres de Gascogne, Véolia, mais aussi la mairie de L’Isle-Jourdain ou l’Amicale des supporters de Jacques Ponsin. Le jury pour l’attribution de bourses d’études vient ainsi de se réunir en présence d’une quinzaine de chefs d’entreprise ou de DRH. Il était présidé cette année par Christian Vandewalle, directeur général de GA, et Jean-Luc Castanet, directeur général GPdis Sud-Ouest PULSAT, qui succédaient à Christian Liberos, directeur régional de KPMG audit, et François-Xavier Desgrippes, PDG du groupe Abrisud. Pour la première fois, Jérôme Cazalbou, retenu en Nouvelle-Zélande, Coupe du Monde oblige, était absent mais présent par la pensée. Plus de cinquante jeunes joueurs de l’USL avaient présenté un dossier. Le travail du jury a été délicat et le choix difficile. Quinze dossiers ont été retenus et les heureux élus se verront remettre une bourse très prochainement. Un projet avant tout citoyen.


Réactions du président de l’USL et des parrains de la promo

Henri Roy, président de l’USL : « Nous sommes avant tout un club formateur qui vit et reste en Fédérale 2 grâce à ses valeurs, ce supplément d’âme qui permet de réaliser de belles choses. Plus petit budget de la poule, nous gardons le cap sur la formation qui reste une priorité. Six étudiants de l’Ecole supérieure de commerce de Toulouse vont nous accompagner une nouvelle fois dans ce projet pour consolider et développer de nouvelles actions ».

Christian Vandewalle, parrain de la 3e promotion et DG du groupe GA immobilier de bureaux : « Je suis toujours surpris par l’investissement des membres du jury pour sélectionner les dossiers. Nous participons au projet car il a du sens pour nos équipes, il reflète les valeurs que nous essayons de transmettre au sein de notre groupe. C’est une très belle initiative qui mérite d’être soutenue ».

Jean-Luc Castante, parrain de la 3e promotion et DG du groupe GPdis Sud-Ouest PULSAT : « Je suis un passionné de rugby mais aussi un éducateur. Ce projet s’inscrit dans la transmission des vraies valeurs du rugby, celles que tout chef d’entreprise souhaite développer : la fidélité, l’engagement, le respect des règles… C’est ma première participation et une très agréable surprise ».

Article source: https://www.ladepeche.fr/article/2011/10/11/1188950-l-isle-jourdain-une-bourse-d-etudes-pour-15-joueurs-lislois.html