Lyon: Ce qui vous attend dès ce jeudi soir à la Fête des lumières

Les lanternes de Zigong sur la place de la République lors de la Fête des lumières 2016.

Lancer le diaporama

Les lanternes de Zigong sur la place de la République lors de la Fête des lumières 2016. — Société Haitian Lantern

Dès ce jeudi soir et jusqu’au 10 décembre inclus, de 20 heures à minuit, Lyon se parera de mille feux dans le cadre de la Fête des lumières 2016. Recentrée sur la Presqu’ile par mesure de sécurité dans le contexte marqué par la menace terroriste, cette édition, dont la programmation a été présentée ce lundi par la municipalité, aura pour avantage de proposer une grande densité d’œuvres lumineuses sur un périmètre limité, promettant une ambiance féerique dans le centre de
Lyon.

Une fois les barrières de sécurité passées à l’un des points d’accès prévus pour accéder au périmètre festif, le public pourra déambuler et découvrir une quarantaine d’œuvres et scénographies lumineuses. Des créations qui avaient déjà été programmées, pour certaines, pour l’édition 2015, annulée après les attentats du 13 novembre survenus à Paris.

A lire aussi : Lyon: Quelles précautions prendre pour la Fête des Lumières?

20 Minutes vous explique ce qui vous attend lors de cette Fête des lumières, dont le maintien a été présenté ce lundi comme « un acte d’engagement et de résistance » par l’adjoint à la Culture Georges Képénékian.

  • Les incontournables

Ce sont des passages obligés, des sites, où, à chaque édition, le public se masse en espérant être émerveillé et surpris. Ce devrait être de nouveau le cas cette année aux Terreaux, où Jacques Couturier, un habitué de la Fête des lumières, a prévu de transformer la place en un grand lieu d’aventures climatiques. Le public, plongé dans un univers de mangas et de dessins animés, suivra les tribulations d’un savant fou, du centre de la terre au pôle Nord et découvrira, à travers l’eau, la terre, l’air et le feu, les catastrophes liées au dérèglement climatique.

Place des Terreaux lors de la Fête des lumières 2016.
Place des Terreaux lors de la Fête des lumières 2016. – Jacques Couturier

Autre lieu prisé chaque année, la place Bellecour s’animera à la nuit tombée et transportera le public dans l’univers de la fête foraine. Un spectacle « d’images graphiques, largement inspirées de Tim Burton » sera diffusé sur la grande roue, transformée pour l’occasion en écran géant, explique Gilles Flouret, chargé de mission Fête des lumières à la mairie de Lyon.

Place Saint-Jean, la cathédrale se métamorphosera, lors d’un spectacle créé par Yann Nguma du groupe de musique EZ3kiel. Par des jeux de mapping et des effets lumineux, l’artiste s’attellera à déconstruire le monument, en révélant à travers ses plus de 12.000 pierres son fondement, son histoire. Un spectacle poétique et mystérieux.

La cathédrale Saint-Jean, lors de la Fête des Lumières 2016.
La cathédrale Saint-Jean, lors de la Fête des Lumières 2016. – EZ3kiel

 

  • Les nouveaux lieux

Parmi les nouveaux sites qui seront mis en lumière, les spectateurs devraient repérer de loin le centre nautique Tony Bertrand. Les quatre mats emblématiques de la piscine du Rhône seront transformés en « turbines lumineuses », qui vibreront et tournoieront dans le paysage lyonnais.

Pour la première fois également, les Lyonnais et touristes pourront venir se balader au théâtre antique de Fourvière où les services de la direction de l’éclairage public ont concocté un spectacle incandescent. Chacun pourra suivre les prégéminations d’une jeune créature découvrant le feu, à travers un ballet lumineux et un spectacle d’ombres.

Au théâtre antique de Fourvière lors de la Fête des lumières 2016.
Au théâtre antique de Fourvière lors de la Fête des lumières 2016. – Ville de Lyon
  • Les projets interactifs

Comme lors des éditions précédentes, le public sera mis à contribution sur plusieurs sites où des mises en lumières interactives ont été mises au point. Aux Célestins, les amoureux transis seront invités à venir faire mesurer leur rythme cardiaque, en couple, en déposant leur main sur un immense cœur gonflable installé devant le théâtre. Chaque rythme capté sera associé à une chanson d’amour qui résonnera sur la place, transformée en piste de danse pour l’occasion. Un moment idéal pour se laisser aller à un slow avec son bien aimé ou pour se laisser envahir par de jolies bouffées d’amour.

A lire aussi : Lyon: La Fête des Lumières sera bien maintenue en 2016 selon la Ville

Place Rambaud (1er arrondissement), les plus mégalos d’entre nous devraient s’en donner à cœur joie. A la nuit tombée, chacun pourra venir faire capter son visage, grâce à la technique du vidéo mapping, et découvrir ensuite son avatar numérique projeté sur une sculpture en bois monumentale.

Dans le jardin public de la rue du Bœuf (5e arrondissement), le collectif lyonnais Foule Complexe a concocté une installation participative. En montant sur des dalles lumineuses fixées au sol, les promeneurs activeront des éclairages et des bande-sons et composeront ensemble un spectacle qui évoluera au fil de la soirée.

  • Culture
  • Sorties
  • Loisirs
  • Fête des lumières

Article source: https://www.20minutes.fr/lyon/1956379-20161107-lyon-attend-jeudi-soir-fete-lumieres