Malik Monk lâche son premier feu d’artifice offensif

« Je peux scorer », a simplement expliqué Malik Monk dans un haussement d’épaules après son match à 25 points. Le rookie des Hornets n’aura effectivement attendu que son 8e match dans la Grande Ligue pour exploser offensivement.

Surtout, Malik Monk a définitivement fait basculer le match en faveur de son équipe en dernier quart, avec une explosion soudaine et 16 des 18 premiers points de son équipe dans la période. Au final, l’ancien de Kentucky a marqué 18 de ses 25 points dans l’ultime quart-temps du match face à Milwaukee. 

« C’est un sacré shooteur mais je pense que le public doit être juste avec lui », prévient Steve Clifford dans le Charlotte Observer. « Quand il entre en jeu, ils ont un plan face à lui. Sans manquer de respect au basket universitaire, il n’a jamais joué face à des joueurs de ce niveau-là. Ils sont plus costauds, plus rapides, plus forts. Ça va lui prendre encore un peu de temps pour trouver ses positions de tirs. »

Coach Clifford impressionné par ses prises de décision

Après une sortie très encourageante à 17 points dans un succès face à Denver, Malik Monk semble signifier à son staff qu’il est désormais prêt à accepter davantage de responsabilités, et de ticket shoot ! Mais son coach joue encore la carte de la patience, car il sent l’immense potentiel de son poulain…

« J’ai été impressionné par ses prises de décisions. Quand il attaque le cercle, il peut aussi faire de très bonnes passes. »

Capable de déclencher derrière l’arc après un dribble dans le dos ou une prise d’appuis aléatoire, Malik Monk a un vrai bras. Et sa qualité de tir extérieur lui ouvre des boulevards dans la peinture. Une belle perspective d’avenir pour les Hornets.

« J’aime shooter », conclut-il. « Mais quand j’attaque le cercle, c’est vrai que ça ouvre tout le jeu pour moi et mes coéquipiers. »

Aux côtés de Kemba Walker qui a souvent manqué d’un véritable lieutenant en attaque l’an passé, Malik Monk pourrait bien remplir ce rôle plus rapidement que prévu.

Article source: http://www.basketusa.com/news/454959/malik-monk-lache-son-premier-feu-dartifice-offensif/