Mario Balotelli : feu d’artifice foireux, deal de drogue, bagarres… les pires frasques du nouvel attaquant de l’OM – Télé

Le caractère flamboyant de l’attaquant italien, dont le transfert à l’Olympique de Marseille vient d’être officialisé, pourrait, en théorie, parfaitement coller avec l’état d’esprit marseillais. Mais les Phocéens ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas si les choses devaient tourner au vinaigre. Alors que le désormais ex-Niçois vient d’être officiellement présenté aux supporters, petit florilège des coups tordus de Super Mario.

Quand Balotelli se bat à l’entraînement
Se battre semble être une habitude pour le transalpin. Que ça soit avec son frère ou ses entraîneurs, Mario Balotelli fait souvent preuve d’un caractère pour le moins sanguin. En 2013, lors d’une séance d’entraînement alors qu’il évoluait à Manchester City, Balotelli enchaîne les tacles un peu trop appuyés sur son coéquipier Français Gaël Clichy. Ce qui a le don d’énerver leur coach de l’époque, Roberto Mancini. L‘explication entre les deux hommes sera musclée. Cet épisode, un parmi d’autres, aurait précipité le départ du joueur.

Balotelli à l’OM : une ristourne fiscale bloque son transfert ?

Quand Balotelli insulte des supporters
L’incident a eu lieu en 2014, alors que l’Italien évoluait à l’AC Milan. Pour célébrer un but qu’il venait de marquer contre l’équipe de Cagliari, Super Mario a choisi d’effectuer des gestes obscènes en direction du public adverse. Tollé en tribunes, mais aussi sur le terrain. L’attaquant reçoit un carton jaune, mais est défendu par plusieurs joueurs de son équipe, qui affirment que les personnes visées « n’ont pas fait preuve d’un comportement exemplaires ». L’attaquant d’origine ghanéenne aurait en effet été victime d’insultes racistes avant de commettre son geste.

Quand Balotelli se bat en boîte de nuit
Encore une bagarre, mais alcoolisée cette fois. En 2016, alors qu’il évolue encore à l’AC Milan, Balotelli est impliqué dans une bagarre de sortie de boîte de nuit. Selon les médias italiens, qui relatent l’affaire à l’époque, Balotelli, ainsi que des amis et son frère, sont directement impliqués dans la rixe, même s’ils n’en sont pas à l’origine. Violente, la bagarre aura nécessité l’intervention des secours, et un homme aura dû être amputé de trois doigts.

Quand Balotelli roule (beaucoup) trop vite
Ferrari et radars, deux mots qui ne vont pas ensemble, surtout lorsque l’on y ajoute Balotelli. Les excès de la star ont à un moment fait partie des marronniers de la presse italienne, tant ils étaient nombreux. Rien qu’en 2011, le joueur avait réussi à perdre 10 points sur son permis, avant de récolter 18 amendes pour excès de vitesse. Plus récemment, c’est dans la région de Venise que l’Italien se fait remarquer, à une vitesse bien trop élevée. 200 kilomètres par heure, selon les journaux italiens, beaucoup moins selon le joueur. Reste que la limite de 130 km/h avait été largement dépassée.

La réaction hilarante de Mario Balotelli après la vilaine blague d’un coéquipier (VIDEO)

Quand Balotelli met le feu à son appartement
Qui n’a jamais eu envie de tirer des feux d’artifice depuis son salon ? Balotelli l’a fait. C’était en 2011 alors qu’il venait d’arriver à Manchester City. Lors d’une soirée entre amis, l’italien décide donc d’allumer quelques pétards à l’intérieur de son logement, ce qui, comme c’est surprenant, se révélera ne pas être la meilleure des idées. Les feux d’artifice avaient provoqué un incendie, qui touchera la salle de bains, une chambre, ou encore la cuisine. Pour remettre en état la maison, l’attaquant italien aura du dépenser la somme rondelette d’un demi-million d’euros.

Quand Balotelli deale de la drogue
La rumeur avait le tour des rédactions italiennes : Balotelli se serait-il livré à un trafic de drogue « pour s’amuser » ? En 2013, un ancien membre de la Camorra, la puissante mafia napolitaine avait déclaré devant des juges italiens que l’attaquant, qui évoluait alors à l’AC Milan, s’était livré, pendant un temps, à un trafic de drogue, dans le quartier populaire de la Scampia à Naples. Pour passer le temps.

BONUS : Quand Balotelli se trompe de maillot en sélection
Super Mario peut-être, mais pas Super Maillot. En 2011, alors qu’il dispute un match en sélection nationale contre l’Uruguay, l’attaquant italien se fait remarquer en revenant sur la pelouse, après la mi-temps. Et pour cause : il ne porte pas la même tenue que les autres : le joueur s’est trompé de maillot, et a revêtu l’ancien maillot de la Squadra Azzurra. Une petite bourde, comparée aux frasques auxquelles il nous a habitués.

Article source: https://www.programme-tv.net/news/sport/224031-mario-balotelli-feu-dartifice-foireux-deal-de-drogue-bagarres-les-pires-frasques-du-nouvel-attaquant-de-lom/