Mémoire(s) de guerre : un spectacle son et lumière en pleine forêt

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

À la  faveur  d’un  soir  de  juillet  2015, Louis,  Jean  et  Lucien,  reviennent à  la  vie  pour quelques  heures  afin  de  partager  leur  existence  et raconter  leur  vie  aux hommes du XXIème  siècle.  Ces trois poilus, morts au  front, ont  besoin  de  raconter  ce  qu’ils  ont  vécu.

Au gré de leurs rencontres et de leurs parcours, le spectateur sera amené à vivre les choses de l’intérieur en contact direct des acteurs et en plein cœur de la forêt. Costumes et effets pyrotechniques donne par ailleurs l’effet de « le vivre dans sa chair », d’après l’auteur et metteur en scène, Thomas Personeni.

En commémoration

« Mémoire(s) de guerre » est une création originale, conçue à la façon d’un spectacle déambulatoire, de la compagnie Les Menteurs d’Arlequin qui souhaite mettre l’accent sur le devoir de mémoire, pour mieux s’interroger ensuite. « Les témoignages sur la guerre 14-18 m’ont toujours interpellé et j’ai remarqué que la guerre apparaissait pour beaucoup comme quelque chose de désincarné, alors qu’on en entend parler tous les jours aux actualités. »

Le travail de recherche a pris deux à trois ans et l’écriture du spectacle se base sur des lettres de poilus francs-comtois et des témoignages littéraires. « Le premier village auquel j’ai frappé était Merey-Sous-Montrond. J’y ai reçu tout de suite un accueil très favorable. »  Plusieurs collectivités locales ont également souhaité soutenir le projet.

Une quarantaine de comédiens amateurs aux côtés de cinq professionnels

La compagnie est habituée à théâtraliser des lieux insolites, « de cette façon, nous amenons la pratique théâtrale au plus grand nombre ». Pour ce nouveau spectacle, c’est donc le sentier karstique qui a été choisi comme lieu de représentation, impliquant quelques contraintes techniques. « Il a fallu inventer des effets sonores directs avec des explosions, utiliser du feu… »

Mais le résultat est là ! Les cinq comédiens professionnels de la troupe ont pu compter avec l’enthousiasme et la participation des habitants du village. Ils seront une quarantaine également à jouer la comédie, « certains, pour la première fois. » Seules quelques places restent encore ouvertes à la réservation.

Article source: http://www.macommune.info/article/memoires-de-guerre-un-spectacle-son-et-lumiere-en-pleine-foret-126331