Monaco : feux d’artifice royaux chez le prince – Le Parisien

À Monaco, il n’y a pas que les rutilants yachts qui seront aux premières loges du spectacle ce samedi soir. La grande foule est attendue dans la principauté pour la dernière soirée du Concours international de feux d’artifice pyromélodiques qui avait été annulé l’an dernier après l’attentat de Nice. Un show qui brasse les cultures, promet-on au pays du prince Albert II.

 

« Ça attire tout le monde : de la personne qui mange son sandwich sur le port en attendant le moment, aux plus fortunés sur les terrasses. Seuls les feux d’artifice permettent ça », se félicite Jacques Pastor, adjoint au maire délégué aux sports et loisirs. Depuis sa création en 1966, ce festival aux 320 000 euros de budget, qui remplit les bars et restaurants durant quatre soirs, réunit chaque année des artificiers du monde entier qui se disputent différentes récompenses. « Les thèmes sont libres, mais on impose un temps de vingt minutes et un diamètre maximum des bombes pour des raisons de sécurité », détaille l’élu.

 

Aujourd’hui, les Australiens Howard Sons Pyrotechnics proposeront leur « Kamuro Disco » tiré depuis la digue flottante Rainier-III. « Un télescopage spectaculaire à la vitesse de la lumière, mélangeant les couleurs pyrotechniques et la musique électronique », indiquent les organisateurs, sur fond de David Guetta, Moby, Pet Shop Boys et Daft Punk.

 

Deux zones sécurisées

Selon Jacques Pastor, cette édition est marquée par l’arrivée de « couleurs presque fluorescentes et la multiplication des effets en forme de motifs ». Pour assister de près au feu en admirant les plus beaux bâtiments de la principauté, deux zones sonorisées et sécurisées avec des fouilles à l’entrée, sont prévues au port et dans le secteur du Théâtre Princesse Grace.

 

Autre astuce pour apercevoir les illuminations : se positionner sur la plage du Larvotto à Monaco, ou plus loin à Cap-d’Ail, Cap-Martin, la Turbie, et même à Saint-Jean-Cap-Ferrat.

 

Une fois le bouquet final monégasque passé, ceux qui ne veulent pas décrocher des cascades et autres feux de bengale sur la Côte d’Azur devront attendre le 15 août à Cannes, où aura lieu le Festival d’art pyrotechnique. Cette compétition de six soirées (la dernière est prévue le 24 août) réunit les meilleurs artificiers internationaux. Ce 15 août, Dragon Firework sera aux manettes. C’est l’une des plus importantes entreprises de aux Philippines. Les concurrents ont prévu une bande-son aux refrains connus du grand public : Imagine Dragons, Céline Dion, Coldplay et, comme à Monaco, David Guetta

 

OÚ…

A Monaco, ce samedi à 21 h 30. Puis à Cannes, prochains tirs du 15 au 24 août, à 22 heures.

 

COMBIEN…

C’est gratuit. Informations sur www.monaco-feuxdartifice.mc et www.festival-pyrotechnique-cannes.com.

Les deux festivals proposent au public de décerner un prix (en votant sur leur site internet) et de revoir les feux en vidéo.

Article source: http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/monaco-feux-d-artifice-royaux-chez-le-prince-12-08-2017-7188678.php feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie