Naissance de l’Association Française du Spectacle Aérien

Depuis quelques années, un groupe d’acteurs du monde des meetings aériens, régulièrement confrontés aux différentes problématiques liées à l’organisation de spectacles mettant en scène des présentations en vol, réfléchissait à l’éventualité de créer une structure d’échanges et de concertation autour des manifestations aériennes. Ce projet devient réalité ! Sous l’impulsion et avec le soutien de la DGAC
DGAC
Direction Générale de l’Aviation Civile
, ce collectif a pris, fin octobre dernier, la décision de porter sur les fonts baptismaux une structure nationale sous forme associative qui prend le nom de France Aérien (FSA).

Le meeting aérien, une activité qui participe activement à la promotion de l’aviation.© D. Blettery

Cette association, qui voit le jour à l’heure où la règlementation des manifestations aériennes est en cours de modification, a principalement pour objectif de développer, défendre l’intérêt général et promouvoir l’excellence et la sécurité de tous les évènements publics, de faible à grande importance (selon les termes de l’Arrêté d’avril 1996), de faire reconnaître leur rôle économique et social et leur intérêt pour la promotion de l’aviation toute entière.

Warbirds et , deux éléments indispensables dans la composition d’un plateau de spectacle aérien.© Aérobuzz

France Spectacle Aérien souhaite donc pouvoir regrouper, ou être un point de contact spécialisé pour tous les participants et entités qui agissent dans le domaine des manifestations aériennes et qui se sentent concernés par leur défense et leur avenir.

Point n’est besoin de grande puissance pour faire du bon spectacle aérien. Présents sur les meetings depuis 2006, les Captens ont fait de la sécurité en vol leur credo.© Captens

En attendant la première convention de l’association, à laquelle seront invités tous les adhérents : organisateurs – Directeurs des Vols – Pilotes de présentation, partenaires…, dans le but d’échanger et collationner les préoccupations de chacun, un certain nombre de pistes de réflexion sont proposées pour initier le débat. Elles concernent principalement les niveaux de sécurité à préserver lors des présentations en vol.

Issus des cirques aériens des USA dans les années 20, les Wingwalkers, dont la présentation en France répond à des exigences règlementaires spécifiques. © DR

Elles visent aussi à réfléchir à la standardisation de l’interprétation des textes, notamment ce qui concerne la partie règlementaire des Arrêtés Préfectoraux, et sur cette base, la mise en œuvre de règles simples, claires et définies de manière à limiter au maximum les différences locales d’interprétation de la règlementation.

Particulièrement spectaculaire, l’atterrissage d’un avion sur la remorque d’un camion. Ce numéro, qui pouvait être produit dans les années 80 en France n’est plus autorisé actuellement. © Airshow

Le Conseil d’Administration, présidé par Jean Noël Bouillaguet, est composé de 12 membres qui disposent tous d’une longue expérience et expertise dans le domaine [1] . Par ailleurs 2 postes d’observateurs auprès du Conseil d’Administration ont été proposés à l’Armée de l’Air et à la Fédération Française Aéronautique (FFA) ainsi qu’un poste de conseiller à la culture aéronautique (ce poste a été confié à Bernard Chabbert, journaliste, auteur, éditorialiste et commentateur de meetings).

la présence des avions de ligne lors des shows aériens prit fin avec l’accident d’Habsheim en 1988. Les reverra t’on revenir un jour ? © DR

France Spectacle Aérien dont le siège social est domicilié à l’Aéroclub de France 6, rue Galilée – 75016 – Paris, sera affilié à l’European Airshow Council (EAC) et pourra être, de manière très complémentaire, un interlocuteur spécialisé des autorités nationales et européennes.

La Rédaction

Contact :

  • france.spectacle.aérien@gmail.com
  • Tel : 06 80 21 85 92 (Président) – 06 86 88 61 86 (Secrétaire Général)

Article source: http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article4471