NKM juge la capitale "éteinte" et réclame un feu d’artifice pour le Nouvel an

Paris, capitale des gens qui dorment pour le réveillon. A quelques heures du réveillon du Nouvel an, la candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a appelé mardi à remettre la ville-lumière… « Dans la lumière ». Jugeant que la capitale est « absente, comme éteinte, le soir où toutes les capitales s’allument », elle propose l’organisation chaque année, le 31 décembre, d’un « grand concert », d’un « feu d’artifice » ainsi que « d’illuminations particulières ».

La candidate UMP souhaite que « Paris rayonne d’une façon différente » face aux festivités organisées dans les autres grandes métropoles internationales. Dans un communiqué parallèle en guise de vœux adressés aux Parisiens, NKM estime que « Paris doit donner plus d’énergie à ses habitants qu’elle ne leur en prend », fustigeant au passage « le laboratoire des erreurs socialistes », une « ville qui attire moins, qui n’innove plus, qui perd de sa lumière ».

Un investissement à 500.000 euros

Interrogée l’an dernier sur l’absence de feu d’artifice, la mairie de Paris avait avancé une tradition qui veut que la capitale mette l’accent sur le 14-Juillet, mais aussi des raisons économiques. L’organisation d’un feu d’artifice de cette ampleur coûterait environ 500.000 euros, une gageure en période de restriction budgétaire. Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris et porte-parole de NKM, avait déjà relancé la polémique l’an dernier en défendant l’idée d’un décompte sur les Champs-Elysées ainsi qu’une parade géante dans la capitale.

Prague, la capitale de République tchèque, organise chaque année de grands concerts ainsi qu’un feu d’artifice monumental. Plusieurs métropoles comme Sydney (Australie), Hong Kong (Chine), Moscou (Russie), Londres (Royaume Uni), Rio de Janeiro (Brésil) ou New York (Etats-Unis) diffusent en streaming les feux d’artifice qu’elles organisent via des webcams

Pour se rattraper un peu, la capitale française organisera ce 1er janvier, de 11h30 à 15h30, une grande parade festive sur les Champs-Elysées rendus piétons pour l’occasion. Un « after », fête après la fête, en quelque sorte.

Article source: http://www.metronews.fr/municipales-2014/nkm-juge-la-capitale-eteinte-et-reclame-un-feu-d-artifice-pour-le-nouvel-an/mmlE!IC8AxKUFSu35c/ feux d'artifice, , artificier /