Nouvel An dans le monde : des célébrations sous haute surveillance – ICI.Radio

À New York, où deux millions de fêtards étaient attendus pour la traditionnelle descente de la boule lumineuse, malgré des températures très froides allant jusqu’à -14 degrés Celsius, la sécurité a été fortement renforcée, quelques semaines après l’explosion d’une bombe dans le principal terminal d’autobus de Manhattan.

Des centaines de policiers ont été mobilisés à Times Square et ailleurs pour prévenir tout acte terroriste.

La police new-yorkaise surveille attentivement la foule qui se masse  Times Square.La police new-yorkaise surveille attentivement la foule qui se masse à Times Square. Photo : Reuters/Amr Alfiky

Las Vegas, qui a connu la fusillade la plus meurtrière de l’histoire récente des États-Unis il y a trois mois à peine, fêtait également sous haute surveillance. Plus de 300 000 personnes étaient attendues pour un grand spectacle pyrotechnique au-dessus des grands casinos de la ville, fortement encadrées par les forces de l’ordre.

L’Europe déjà en 2018

Un spectacle pyrotechnique et des projections ont illumin le ciel de Paris sur les coups de minuit.Un spectacle pyrotechnique et des projections ont illuminé le ciel de Paris sur les coups de minuit. Photo : Getty Images/AFP / Guillaume Souvant

L’Europe, qui n’a pas été épargnée par les actes terroristes au cours des dernières années, a fêté également l’arrivée de 2018 dans un mélange de joie et de nervosité.

À Paris, des centaines de milliers de personnes se sont massées sur les Champs-Élysées pour un spectacle son et lumière sur l’Arc de triomphe. Elles ont été protégées par plus de 1800 membres des forces de sécurité. Pour accéder à la zone des festivités, les spectateurs étaient soumis à des fouilles.

Partout dans l’Hexagone, ce sont plus de 140 000 agents qui ont été mobilisés dans un « contexte de menace terroriste toujours élevée », disent les autorités.

Les forces de scurit inspectent les citoyens venus assister au spectacle du feu d'artifice de la nouvelle anne.Les forces de sécurité inspectent les citoyens venus assister au spectacle du feu d’artifice de la nouvelle année. Photo : Getty Images/AFP / Tolga Akmen

À Londres, plus de 100 000 personnes se sont procuré un billet pour assister au feu d’artifice depuis les rives de la Tamise. Pour respecter la tradition, la tour Big Ben a fait retentir les 12 coups de minuit.

Des feux d'artifice dans le ciel de Londres.Des feux d’artifice illuminent le ciel de Londres pour passer à la nouvelle année. Photo : Getty Images/AFP / Tolga Akmen

Bien que la capitale britannique ait été la cible de quatre attentats en 2017, l’agence Scotland Yard a indiqué avoir mobilisé moins de policiers que l’an dernier.

Les Allemands ont ft le passage  la nouvelle anne par d'immenses feux d'artifice.Les Allemands ont fêté le passage à la nouvelle année par d’immenses feux d’artifice. Photo : Getty Images/AFP / John MacDougall

En Allemagne, pour la première fois cette année, les organisateurs de la grande fête de la Saint-Sylvestre à la porte de Brandebourg à Berlin avaient prévu, dans des tentes médicales de la Croix-Rouge, des emplacements spécifiques pour la prise en charge de femmes victimes de harcèlement sexuel ou se sentant menacées. Quelque 1600 agents supplémentaires étaient en service.

Il y a deux ans à Cologne, de nombreuses femmes avaient été victimes d’agressions sexuelles, attribuées à des groupes de migrants, qui avaient scandalisé le pays.

L’attentat contre un marché de Noël l’an dernier, qui a fait 12 morts, reste également frais dans la mémoire des gens.

Le Kremlin et des feux d'artificeDes feux d’artifice éclatent devant le Kremlin, à Moscou. Photo : Getty Images/AFP / Kirill Kudryavtsev

À Moscou, les principaux boulevards et places étaient décorés et un feu d’artifice a illuminé 36 bâtiments de la capitale russe.

Le Parthnon brille sous les  clats des feux d'artifice.Le Parthénon brille sous les éclats des feux d’artifice. Photo : Reuters/Costas Baltas

À lire aussi :

  • Nouvel An au Canada : des célébrations dans le froid

La planète célèbre le passage à la nouvelle année

La Turquie demeure quant à elle hantée par le souvenir du tragique Nouvel An 2017, quand un homme armé d’un fusil d’assaut avait fait irruption dans la plus célèbre discothèque d’Istanbul, le Reina, tuant 39 personnes et en blessant 79.

Les autorités turques ont interdit cette année par mesure de sécurité les rassemblements sur l’emblématique place Taksim d’Istanbul et dans d’autres quartiers animés. Quelque 37 000 policiers ont été sur un pied d’alerte dans la capitale.

La Sky Tower est illumin grce  des feux d'artifice. Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées autour de la Sky Tower, dans la capitale néo-zélandaise d’Auckland, pour souligner le passage vers 2018. Photo : Getty Images/Dave Rowland

Les Néo-Zélandais ont été parmi les premiers au monde à célébrer le passage à 2018. Des milliers d’entre eux sont descendus dans les rues et sur les plages.

Les feux d’artifice ont explosé au-dessus des centres-villes et des ports, et les fêtards ont chanté, dansé et se sont embrassés.

À Auckland, la plus importante ville néo-zélandaise, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées autour de la Sky Tower pour admirer un spectacle de cinq minutes de ininterrompues.

Des feux d'artifice ont illumin le ciel de Sydney au-dessus de son fameux opra.Des feux d’artifice ont illuminé le ciel de Sydney au-dessus de son fameux opéra. Photo : Getty Images/AFP/Saeed Khan

Deux heures plus tard, les traditionnels feux d’artifice ont illuminé le ciel de Sydney, au-dessus de son iconique opéra, l’un des bâtiments les plus célèbres du monde. On estime que plus de 1,5 million de personnes ont assisté au spectacle, par une belle soirée, puisque c’est l’été de ce côté du globe.

Pour souligner la récente légalisation du mariage gay, les organisateurs ont créé une cascade d’eau arc-en-ciel.

La sécurité avait été renforcée, notamment après l’attaque à la voiture-bélier à Melbourne la semaine dernière.

En Asie, bienvenue à l’année du chien

Des gens lchent des ballons  TokyoDes gens lâchent des ballons lors d’un rassemblement pour accueillir le Nouvel An à Tokyo. Photo : Reuters/Toru Hanai

C’était au tour du Japon deux heures plus tard d’entrer de plain-pied dans la nouvelle année, en frappant 108 fois des cloches dans les temples bouddhistes du pays.

Clbrations du Nouvel An  PkinDes Chinois célèbrent l’arrivée du Nouvel An à Pékin. Photo : Reuters/Jason Lee

En Chine, le Nouvel An mérite ses festivités, mais il est célébré de façon plus modeste que le Nouvel An lunaire (ou fête du Printemps). Des milliers de personnes se sont réunies à Pékin pour assister au décompte de la nouvelle année.

Partout en Asie, on accueille l’année du chien selon l’horoscope chinois.

Des feux d'artifice explosent au sommet d'une tour de Soul pour souligner la nouvelle anne.Des feux d’artifice explosent au sommet d’une tour de Séoul pour souligner la nouvelle année. Photo : Reuters/Kim Hong-Ji

La Corée du Sud se prépare pour les Jeux olympiques, qu’elle accueillera dans quelques semaines. C’est dans ce contexte joyeux, mais en ayant toujours en tête les tensions avec leur voisin imprévisible du Nord, que les fêtards se sont rendus sur la côte est du pays pour observer le premier lever de soleil de l’année.

Des habitants de Manille accueillent le Nouvel An dans une explosion de confettis.Des habitants de Manille accueillent le Nouvel An dans une explosion de confettis. Photo : Reuters/Erik de Castro

Le passage à la nouvelle année s’est fait dans le vacarme aux Philippines, où l’on croit que des festivités bruyantes permettront d’éloigner la malchance pour l’année à venir. Les autorités rapportent qu’environ 200 personnes ont été blessées par des pièces pyrotechniques mal utilisées.

En Indonésie, 437 couples se sont dit « oui » lors d’une gigantesque cérémonie de mariage collectif organisée par le gouvernement.

Le gouverneur de la capitale indonésienne a annoncé que cet événement serait désormais organisé chaque 31 décembre.

Aux Émirats arabes unis, la plus haute tour du monde, le Burj Khalifa, à Dubaï, a brillé de mille feux lors d’un spectacle laser qui a remplacé le traditionnel feu d’artifice. La ville d’Abou Dhabi a également célébré la nouvelle année par d’immenses feux d’artifice.

Le Burj Khalifa est illumin pour accueillir 2018.Dubaï a accueilli 2018 par un spectacle laser vertigineux sur la plus haute tour du monde. Photo : Getty Images/Tom Dulat

Article source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1075759/festivites-nouvel-an-securite-renforcee-monde