Nucléaire : des militants de Greenpeace déclenchent un feu d’artifice à l’intérieur de la centrale de Cattenom

Plusieurs militants de l’association Greenpeace France se sont introduits jeudi 12 octobre vers 5h30 du matin, à l’intérieur du périmètre de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle.

« Dénoncer la fragilité » des centrales

Les militants ont allumé un feu d’artifice à proximité de la piscine d’entreposage du combustible usé, pour « dénoncer la fragilité et l’accessibilité de ces bâtiments pourtant chargés de radioactivité ».

Cette action coup de poing fait suite à la publication mardi 10 octobre d’un rapport de Greenpeace France sur la sécurité nucléaire. Il pointe du doigt « l’extrême fragilité des piscines de combustible qui sont mal protégées face aux risques d’attaques extérieures », notamment en cas d’attaque terroriste.

Risque terroriste : les failles de nos centrales nucléaires

  • Terrorisme : Greenpeace alerte sur la vulnérabilité des centrales nucléaires françaises
  • Les centrales nucléaires de France vulnérables aux attaques terroristes
  • De mystérieuses traces de pollution radioactive détectées en France et dans d’autres pays européens
  • Terrorisme : quatre questions après le rapport inquiétant de Greenpeace sur la sûreté des centrales nucléaires
  • Nucléaire

  • Société
  • Article source: http://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/nucleaire-des-militants-de-greenpeace-declenchent-un-feu-d-artifice-a-l-interieur-de-la-centrale-de-cattenom_2415529.html feux d'artifice, , artificier /