Poudres de couleurs : la course est-elle risquée ? – Ouest

Les courses colorées sont un phénomène. Lancées aux USA, en 2012, le concept est original : à chaque kilomètre parcouru (cinq en tout), les participants sont aspergés de fécule de maïs colorée. Sympa, mais il faut quand même débourser 30 € pour y participer. Une Color me rad aura lieu le 22 mai à Rennes.

À la demande des pompiers du Sdis 35, le service départemental d’incendie et de secours, deux étudiants en troisième année de l’École nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR) ont étudié les risques des poussières générées par la fécule de maïs.

« Au contact d’une source d’énergie, telle que la sonorisation électrique ou des feux pyrotechniques, la propagation d’une flamme dans le nuage de particules dispersées dans l’air peut provoquer l’inflammation, voire l’explosion des poussières », expliquent les deux étudiants.

« Nous sommes habitués à la gestion des risques liés aux poussières de type agricole ou de type minier, rappelle le commandant Arnaud Guitton, conseiller technique départemental des risques chimiques et biologiques du Sdis 35. Il s’agit là d’un risque nouveau, pour lequel nous avons souhaité avoir des préconisations. Le rapport transmis par ces étudiants va nous servir à mettre en place des consignes de sécurité adaptées. »

« Irritation cutanée »

Les deux étudiants, Paola Martin et Da Shi, ont analysé des échantillons de fécule colorée. « La fécule de maïs peut causer une irritation cutanée (eczéma, urticaire), voire un choc anaphylactique, selon eux. Ces poudres colorées peuvent aussi causer d’importants problèmes respiratoires dus à l’inhalation de particules fines. »

Ces poudres colorées peuvent être utilisées pour ce type d’événement. Toutefois, les deux élèves préconisent le port de lunettes de protection et de masques anti-poussière. « Ces poudres doivent être utilisées en extérieur et être tenues éloignées des sources d’inflammation potentielles. »

Les organisateurs rassurent

De leur côté, les organisateurs de la Color me rad insistent sur le fait que la poudre qu’ils utilisent pour leurs courses (importée d’Inde, constituée de fécule de maïs et utilisée par les hindous depuis des décennies à l’occasion de la fête de la Holi) « est garantie non-allergène, non inflammable et sans risque pour l’environnement ».

« Nous avons commandé des tests réalisés par des professionnels, ajoutent-ils. À ce jour, nos quatorze courses ont réuni 120 000 coureurs en deux ans, sans avoir connu un quelconque problème. »

Article source: http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/poudres-de-couleurs-la-course-est-elle-risquee-4141128