Menu

Qui sont les hommes de l’ombre derrière la lumière ?

7 février 2017 - pyrotechnie

Sur tous les lieux de lancement, un cercle de barrières délimite la zone de mise à feu. « C’est une question de sécurité, afin que personne ne s’approche des explosifs. Mais aussi pour éviter qu’en cas de problème, la fusée n’atteigne jamais le public », explique Jean-François Jondeau, le responsable. La sécurité est un des points sur lequel les quatre hommes, bénévoles ayant suivi une formation, reviennent le plus : « Sur le site pas de sources de flammes, ni mêmes de téléphones à cause des ondes qui pourraient interférer, expliquent-ils. Le risque zéro n’existe pas, mais celui qui suit les règles n’aura pas de soucis. »

Une organisée

Les explosifs des quatre bénévoles sont répartis en deux groupes. En premier, ceux de 30 mm dans des emballages compacts avec un nombre de coups limité. À côté se trouvent des fusées de 20 mm. Il s’agit de la mise en bouche pour les spectateurs. Plus loin sont disposés, dans des caissons, des explosifs de 75 mm et 100mm. « Nous avons 90 mortiers de 75 mm et 33 de 100 mm, dans ces derniers la quantité de poudre se situe entre 290 et 300 g. Ils peuvent atteindre jusqu’à 100 m de hauteur », détaille Jean-François Jondeau. Ces artifices sont développés par la société Pyragric. À une centaine de mètres de là, se trouve la table de tir.

Des fils encore des fils

Ils partent de chaque explosif pour se rejoindre à un pupitre placé en leur centre. Lequel est relié à la table de tir, où une multitude de branchements se font pour pouvoir ensuite actionner les mises à feu dans l’ordre souhaité. Mais le plus complexe se trouve au bout des fils et ce qui sert à allumer une mèche, l’inflammateur. « Il s’agit d’un cachet de plastique relié à des filaments de cuivre. Lorsque l’on met le contact à la table de tir, reliée à une batterie de 48V, le courant fait exploser la cache dans une gerbe d’étincelles qui met le feu à la poudre et il n’y a plus qu’à profiter du spectacle », concluent les quatre hommes de l’ombre.

Article source: http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2016/07/14/qui-sont-les-hommes-de-l-ombre-derriere-la-lumiere feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie