Regardez en vidéo le magnifique feu d’artifice sur les Champs Elysées où se sont massées dans le calme près de 250.000 personnes selon la police – Le Blog de Jean

.

00h00: Bonne année !

.

Sur les Champs-Elysées, épicentre de la contestation ces dernières semaines, 250.000 personnes selon le ministre de l’Intérieur se sont rassemblées pour attendre les douze coups de minuit, dans une ambiance bon enfant. Seuls quelques dizaines de « gilets jaunes » étaient visibles dans la foule de touristes et badauds.

Parmi eux, Loic Coene, technicien industriel de 28 ans, a fait 02H30 de route depuis la Haute-Marne pour » fêter le 1er janvier pour la première fois à Paris ». Il voulait montrer que « ce n’est pas perdu, que le rassemblement n’est pas mort ».

Un spectacle son et lumière suivi d’un feu d’artifice a débuté à partir de 23H sur la célèbre avenue, où la plupart des boutiques se sont protégées d’éventuelles dégradations avec des panneaux de contreplaqué.

22h46: Huit personnes, six adultes et deux enfants, sont actuellement bloquées à 52 m de haut dans un manège à sensation de la fête foraine de Rennes. Ce  soir vers 20 h 30, le manège est soudainement tombé en panne. Selon des témoins il y a eu des étincelles au niveau du moteur du milieu indique Ouest France

Devant l’impossibilité de relancer le manège, 20 sapeurs pompiers ont été déployés sur place dont cinq du groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (Grimp) ont été appelés sur place pour redescendre les personnes bloquées à 52 m au-dessus du sol. L’échelle des pompiers est arrivée un peu après 21 h 30. Des barrières ont été installées au pied du manège. Les secours ont hissé l’échelle à 30 m de haut, la hauteur maximale et ont commencé leur ascension sur le bras du manège pour aller sécuriser les huit passagers bloqués. Ils devraient ensuite descendre en rappel sur 22 m pour rejoindre la nacelle. L’opération devrait prendre deux heures.

22h04: Le député LREM de Gironde Florent Boudié a annoncé porter plainte pour « provocation à la haine » après la découverte sur les murs de sa permanence à Libourne de tags qu’il attribue à la « mouvance identitaire ». Dans un communiqué, l’élu rapporte les mots tagués à la peinture, dans la nuit de dimanche à lundi : « Islamo-collabo. Les mineurs isolés dans ton cul ». Ce tagage est « vraisemblablement le fait de la mouvance identitaire, anti-musulmans et anti-migrants, dans une circonscription où le Rassemblement National avait obtenu plus de 40% des voix » au second tour des législatives de juin 2017, écrit-il.

21h23: Tension à Bordeaux sur le pont d’Aquitaine , évacué par les forces de l’ordre. Il était occupé par des gilets jaunes depuis 2 heures.

20h58: Découvrez les réactions des politiques aux voeux d’Emmanuel Macron:

Jean-Luc Mélenchon (LFI) : « On ne sait pas pourquoi mais tout ce qu’il dit tombe à plat. Et quand on comprend, on préférerait ne pas avoir entendu. Quel lunaire donneur de leçons » […] « Le président des riches a fait son rideau de fumée. Le partage des richesses, t’as compris Monsieur Macron ? »

Florian Philippot (Les Patriotes) : « De manière indécente, Macron fait la morale aux Français qui osent demander qu’on pense à eux, dans un exercice d’autosatisfaction particulièrement déplacé ! […] Traiter les #GiletsJaunes et leurs soutiens de « foule haineuse » il fallait oser ! Très gros dérapage d’Emmanuel Macron ! #FouleHaineuse #GiletsJaunes #VoeuxMacron »

Alain Houpert (LR) : « #VoeuxMacron Le Président est « au travail » parce qu’il croit en nous… pas sûr que la réciproque soit vraie… »

Marine Le Pen (RN) : « Ce Président est un imposteur. […] Et un pyromane… »

Adrien Quatennens (LFI) : « En guise de vœux, #Macron passe un savon au peuple mobilisé contre sa politique injuste. Il est heureux et il le dit. Il veut continuer dans la même direction et le fait savoir. 2019 : année d’élections. Résolution : lui infliger une raclée démocratique ! #VoeuxMacron »

Lydia Guirous (LR) : « J’aurais aimé pouvoir commenter les vœux du Président, mais cet exercice est impossible du fait de la vacuité de ses propos. Un nouvel épisode de Nounours à l’Elysée avec Nicolas et Pimprenelle…mais le marchand de sable n’endort plus personne depuis des mois… #VoeuxMacron »

Daniel Fasquelle (LR) : « Absolument rien de nouveau. Toujours le même discours en boucle qui montre un président déconnecté des réalités et incapable de se remettre en question. #Macron ne sait pas où il va. Encore trois ans et demi… »

20h: Emmanuel Macron prend la parole pour se voeux sur les chaînes de télé:

« L’année 2018 ne nous a pas épargnés en matière d’émotion.

Nous avons aussi vécu de grands déchirements. Nous voulons bâtir un avenir meilleur. Nous voulons changer les choses pour vivre mieux. Les résultats ne peuvent être immédiats et l’impatience, que je partage, ne saurait justifier aucun renoncement. Nous avons un rôle à jouer, une vision. C’est la ligne de mon mandat : remettre l’homme au coeur du projet. Un projet profondément français et européen.  Il y a eu une colère également. Cette colère a dit une chose : nous ne sommes pas résignés, notre pays veut bâtir un avenir meilleur. Telle est la leçon de 2018.

Nous avons une place, un rôle à jouer pour remettre l’homme au coeur de ce projet contemporain.  On ne peut pas travailler moins et gagner plus. Il faut accepter les réalités.

J’ai 3 voeux que je voudrai formuler pour 2019:

– Débattons !Je vous écrirai dans quelques jours pour vous préciser les attentes du débat national. 

– Mon deuxième vœu est un vœu de dignité. Je suis profondément convaincu que chaque citoyen est nécessaire pour le projet de la Nation. Nombre de nos concitoyens ne se sentent pas respectés, considérés, les mères de famille élevant seules leurs enfants, les agriculteurs ou encore les retraités modestes. D’évidence, nos institutions doivent continuer à évoluer

– J’ai espoir « en notre avenir commun. Je crois que nous avons en nous une énergie salutaire, je crois que la France porte en elle un projet inédit.

Le peuple est souverain. Il s’exprime lors des élections car nous sommes un Etat de droit. L’ordre républicain sera assuré sans complaisance.

Je suis au travail, fier de notre pays, fier de toutes les Françaises et de tous les Français, déterminé à mener tous les combats présents et à venir, parce que je crois en nous

 

 

19h47: Près de 300.000 personnes sont attendues sur les Champs-Élysées, à Paris, ce soir.

Dès 23h30, un feu d’artifice et un spectacle sur le thème de la fraternité seront proposés aux habitants de la capitale, dans une ambiance que la mairie espère festive.

.

.

19h31: Emmanuel Macron a déjà enregistré ses voeux pour 20h, une séquence qui va durer 16 minutes

Au plus bas dans les sondages – 31% d’opinions positives selon une étude publiée lundi -, Emmanuel Macron s’exprime après une année compliquée. Il devra notamment trouver les mots face à la grogne sociale des « gilets jaunes », dont certains entendent se rassembler symboliquement sur les Champs-Élysées à l’heure de son intervention.

15h55: Voici les rues concernées par le périmètre de sécurité à Paris

Dès 16 heures, la préfecture de police de Paris va mettre en place un large périmètre de protection type « fan-zone » couvrant l’avenue, arc de Triomphe compris. Des points de filtrages seront installés aux entrées : palpations de sécurité, fouilles de sacs et de véhicules…

De même, des restrictions de circulation seront mises en place sur une zone plus élargie autour des Champs-Elysées. Et ce, jusqu’au 1er janvier à 3 heures du matin. Le stationnement des véhicules sera, lui, interdit dans ce même secteur, qui fait la jonction entre les VIIe, VIIIe, XVIe, et XVIIe arrondissements. Dans son arrêté préfectoral, la Préfecture de Paris détaille les rues et avenues concernées :

.

.

12h54: Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, salue « l’engagement exceptionnel de nos forces de sécurité aujourd’hui »

11h22: Sur l’ensemble de la région parisienne, des contrôles dans les transports en commun et dans les gares sont prévus, ainsi que sur les axes routiers structurants.

Les effectifs de sécurité et de secours seront également renforcés dans d’autres villes de France, notamment à Bordeaux et Nice où des « gilets jaunes » ont lancé des appels au rassemblement.

A Bordeaux, les « gilets jaunes » ont prévu de tirer un feu d’artifice à minuit depuis le pont d’Aquitaine, où ils veulent se retrouver dans la « bonne humeur ».

La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé des « moyens en policiers et gendarmes très importants » pour la nuit du réveillon dans le département, où des « gilets jaunes » se sont donnés rendez-vous place Masséna à Nice mais aussi à leur « QG » de Saint-Isidore, un rond-point près de l’autoroute A8.

11h14: Au total, « 147.935 personnels, forces de l’ordre, de sécurité civile et militaires de l’opération Sentinelle seront mobilisés sur l’ensemble du territoire », avait indiqué le ministère de l’Intérieur dimanche soir, un chiffre légèrement supérieur à 2017 avec près de 140.000 effectifs déployés. Dans la capitale, un périmètre de protection sera instauré dès 16 heures autour des Champs-Elysées et de la place de l’Etoile.

« La célébration du nouvel an 2019 s’inscrit dans un contexte de menace terroriste toujours élevée et de mouvements revendicatifs non déclarés sur la voie publique », avait indiqué la place Beauvau hier, faisant allusion à la mobilisation des « gilets jaunes ». Ces derniers ont promis d’organiser sur les Champs-Elysées « un événement festif et non violent » pour fêter le passage à 2019 « qui sera riche de changements et de victoires », selon le descriptif de leur page Facebook.

10h47: Le futur apparaît à l’est: les îles du Pacifique-Sud, la Nouvelle-Zélande puis l’Australie, avec le traditionnel feu d’artifice de Sydney, seront les premières à tourner la page d’une tumultueuse année 2018 et à plonger dans un nouvelle année pleine d’incertitudes.

Montée des populismes, inquiétude croissante sur le climat, Brexit, mobilisation des «gilets jaunes» en France… l’année 2018 a été marquée par l’aggravation de nombreuses crises et l’embrasement de nouveaux incendies.

Au rang des bonnes nouvelles, les optimistes pointeront l’exceptionnelle détente apparue en Corée depuis un discours du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un le 1er janvier, alors que la péninsule avait achevé 2017 sous la menace d’une apocalypse nucléaire.

Et ces considérations géopolitiques n’empêcheront pas les foules, de Fidji à Rio, de descendre dans les rues pour marquer le changement d’année.

10h30: Pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, la préfecture de police de Paris prévoit un dispositif sous haute sécurité. Selon BFMTV, ce sont 12.000 forces de l’ordre qui seront mobilisées

09h58: Dans la capitale, un périmètre de protection sera instauré dès 16 heures autour des Champs-Élysées et de la place de l’Étoile. Des « gilets jaunes » ont promis d’organiser « un événement festif et non violent » pour fêter le passage à 2019 « qui sera riche de changements et de victoires », selon le descriptif de leur page Facebook.

À l’intérieur du périmètre, où sont strictement interdits alcools et engins pyrotechniques, pourront avoir lieu « des palpations de sécurité, des fouilles de bagages et de véhicules » selon la préfecture de police, qui demande au public de privilégier les transports en commun.

Sur l’ensemble de la région parisienne, des contrôles dans les transports en commun et dans les gares sont prévus, ainsi que sur les axes routiers structurants.

08h24: Ce soir à 20 h, le président de la République, Emmanuel Macron, s’adressera aux Français pour la dernière fois d’une année éprouvante pour le président, contraint plus que jamais de retracer des perspectives claires pour la suite de son quinquennat. Allocution retransmise sur toutes les grandes chaînes Confronté à la crise sans précédent des « gilets jaunes », le chef de l’Etat devrait, comme dimanche dernier, appeler à « l’ordre et la concorde » pour tenter d’apaiser les colères et relancer les réformes. Son allocution sera retransmise sur toutes les grandes chaînes de télévision.

07h38: Plus de 8.300 personnes ont indiqué ce dimanche 30 décembre à la mi-journée qu’ils participeraient à cet « acte VIII » des gilets jaunes et plus de 61.000 se sont dit intéressés. 

Après des semaines de manifestations, émaillées de violences, la préfecture de police a donné comme consigne aux commerçants de ranger leur terrasse. 

La mairie a décidé de maintenir le spectacle son et lumière comme l’an dernier. Mais, pour y accéder il faudra passer des barrières avec des fouilles pour chaque spectateur, « gilet jaunes » ou non. 

Article source: http://www.jeanmarcmorandini.com/article-388963-regardez-en-video-le-magnifique-feu-d-artifice-sur-les-champs-elysees-ou-se-sont-massees-dans-le-calme-pres-de-250000-personnes-selon-la-police.html