"Sécurité renforcée" pour le feu d’artifice du lac d’Annecy

La préfecture de Haute-Savoie et la ville d’Annecy ont annoncé un doublement des effectifs de sécurité, répartis entre policiers nationaux, municipaux, gendarmes, agents de sécurité privée et même militaires du plan sentinelle en provenance de Lyon. 

« Après les derniers attentats, et notamment celui de Nice le 14 juillet, si nous n’avions pas été capable d’assurer la meilleure sécurité possible, je n’aurais pas maintenu la Fête du lac ». Moins d’un mois après le massacre de la promenade des Anglais, le préfet de Haute-Savoie, Georges-François Leclerc, a décidé de maintenir la fête du lac d’Annecy et son célèbre feu d’artifice. Les effectifs comme le dispositif ont été jugés suffisants par l’État et la mairie d’Annecy, qui confiait hier attendre 100.000 personnes autour du plan d’eau pour le grand feu d’artifice de ce samedi (à partir de 21h45).

Afin de garantir la sécurité des spectateurs, les mesures de sécurité ont été « renforcées » selon la présentation faite en conférence de presse, le 29 juillet, par le préfet de Haute-Savoie et le maire d’Annecy. Pour ce dernier, l’annulation de la fête du lac n’a même jamais été envisagée. « Dans le cadre de la prolongation de l’État d’urgence, celle-ci [la fête] nécessite la mise en place de mesures particulières qui concerneront tous les visiteurs ainsi que les habitants du centre-ville d’Annecy », prévient néanmoins la mairie sur son site internet. Des mesures « de deux ordres », avec un pan relatif à la « sécurisation aux entrées de l’aire de spectacle par une fouille systématique »  un autre à la « restriction de circulation et fermeture de l’hyper-centre au trafic routier à partir de 17h30 ».

Fouilles et restrictions de circulation

« Les points d’entrée du périmètre payant seront contrôlés par palpation et fouilles des spectateurs et certains objets seront interdits dans la zone du spectacle », précise la préfecture, annonçant d’emblée que « seuls les sacs et objets souples seront acceptés ».

La Ville d’Annecy rappelle par ailleurs les bonnes pratiques dans ces situations, demandant notamment d’éviter de créer des bousculades, comme cela s’était par exemple vu à l’entrée de la fanzone de Lyon pendant l’Euro de football. Les précautions ont été prises pour que tout le monde ait le temps et la place d’enter dans le périmètre sécurisé. « Nous ouvrirons une heure avant parce que les fouilles risquent de créer un engorgement dans les files d’attente », a indiqué la préfecture à Lyoncapitale.fr.

Second volet de la sécurisation, « le centre-ville sera bouclé », nous a encore précisé la préfecture. Et cela dès 17h30. De nombreux parkings, pour voitures et motos, sont mis à disposition. Il n’y aura donc pas de cohabitation entre véhicules et piétons. Un facteur de sécurité évidemment central alors que les images du chauffeur fou de Nice sont encore dans toutes les têtes.

Des militaires venus de Lyon

Si la préfecture refuse de communiquer sur les effectifs de forces l’ordre en place, on nous concédaient qu’ils « devraient être doublés » par rapport à l’année passée. Policiers nationaux et municipaux seront aidés de gendarmes et de militaires de l’opération sentinelle en provenance de Lyon dans leur mission de maintien de l’ordre. De son côté le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut a annoncé une augmentation du nombre de personnels de sécurité privée de l’ordre de 10% à 40%. Des pompiers seront évidemment présents.

Par voie de communiqué, la préfecture précise que des forces de sécurité seront présentes jusque sur l’eau. Un dispositif similaire avait été mis en place sur la fanzone de Marseille lors de l’Euro de football en juin, afin d’éviter une attaque par voie aquatique. La navigation, l’amarrage et la baignade dans le périmètre de sécurité seront interdits.

Article source: http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Evenements/Securite-renforcee-pour-le-feu-d-artifice-du-lac-d-Annecy feux d'artifice, pyrotechnie, artificier / pyrotechnie