SIHH 2019 : les dix plaisirs régressifs de Richard Mille

On peut être un représentant dans l’extrême de l’horlogerie contemporaine, entre matériaux innovants et prix stratosphériques, et cependant créer avec le sourire. Richard Mille le prouve cette année avec gourmandise, pour sa dernière année de présence au SIHH. En effet, à quoi bon exposer encore sur un salon quand on peut à peine proposer suffisamment de pièces pour alimenter ses propres boutiques à travers le monde ?

Et c’est sur un feu d’artifice coloré que la marque fait ses adieux au SIHH, non pas avec une seule nouvelle montre, comme d’ordinaire, mais avec pas moins de dix modèles, chacun édité à trente exemplaires, imaginés par Cécile Guenat, directrice artistique de cette collection, qui fait souffler un vent frais et régressif sur les pièces de haute horlogerie de Richard Mille. « L’idée était de revisiter les collections existantes en jouant aussi sur la couleur. Cela m’a permis de leur apporter un côté plus pop et fun. Au total, nous avons défini une palette de 60 couleurs pour cette collection unisexe. »

Entre fruits et friandises, les couleurs sont acidulées, la bonbonnière horlogère incite à la gourmandise. Sur la base de trois de ses modèles automatiques de la marque, les nouvelles RM 07-03, RM 16-01 et RM 37-01 invitent au retour à l’enfance, et à la gourmandise régressive. Vert, bordeaux, jaune ou rose… Ce qui peut sembler simple et frais est en fait honteusement compliqué à produire, tant il faut maîtriser avec précision le comportement des céramiques teintées pour les obtenir, mais aussi la superposition de couches de matières comme le Carbone TPT ou le Quartz TPT, et le sertissage de pierres précieuses de couleur. Par ailleurs, toutes les couronnes et certaines carrures alternent des formes de friandise, de cupcake ou de glace à l’italienne.

Douceurs sucrées

Les quatre modèles de la ligne Douceur présentent des boîtiers en céramique bicolore dévoilant des bonbons en émail grand feu ou en titane chrome noir. Les RM 07-03 Cupcake, RM 07-03 Marshmallow, RM 37-01 Sucette et RM 16-01 Réglisse déclinent toute une gamme de saveurs. Mieux, les textures que l’on s’attend à trouver en bouche sont suggérées visuellement grâce à la maîtrise de l’émaillage en restituant les sensations du pétillant, du croquant, du tendre. Quant au noir, il emprunte pour la RM 16-01 la forme d’un grand rouleau de réglisse occupant toute la surface de son cadran. Pour le créer, il a fallu associer étampage et traitement chrome noir, pour la couleur comme pour la texture.

La ligne Fruit se décline, quant à elle, en six parfums : Citron et Fraise (RM 16-01), Myrtille et Litchi (RM 07-03) ou Kiwi et Cerise (RM 37-01) représentés à travers leurs boîtiers respectifs en Quartz TPT coloré et Carbone TPT. Aux dégradés permis par les variations du nombre de strates superposées alternant le noir du Carbone TPT et les couleurs du Quartz TPT vient ici s’ajouter une teinte turquoise, inédite. L’effet « cristaux de sucre » a, quant à lui, été obtenu grâce à de l’émail broyé conjugué à l’emploi du sable très fin utilisé pour les sabliers. Les rubans acidulés, sucettes torsadées, boules de gomme et autres quartiers d’agrumes de ces pièces horlogères hors du commun ont tous été travaillés et ajourés avec la même précision que s’il s’était agi de composants horlogers. Chez Richard Mille, la gourmandise, c’est du sérieux !

Article source: https://www.lepoint.fr/montres/sihh-2019-les-dix-plaisirs-regressifs-de-richard-mille-14-01-2019-2285503_2648.php