Tolbiac: musique, feux d’artifice et fumigènes samedi soir à la fac …

TOLBIAC – La fête avant le délogement? Les étudiants occupant la faculté de Tolbiac, site emblématique du mouvement d’opposition à la loi sur les nouvelles conditions d’accès à l’université, ont organisé samedi 14 avril une grande « fête de soutien à la grève des cheminot.e.s », dans l’enceinte du centre Pierre-Mendès France, dans le sud-est de Paris.

Les participants à la soirée ont partagé sur les réseaux sociaux les images de la « grosse ambiance » de cette soirée, organisée par le collectif d’étudiants menant le mouvement d’occupation et qui a pris le nom de « Commune libre de Tolbiac« . Entre deux morceaux de musique, les étudiants ont allumé des fumigènes, lancé des feux d’artifice et crié leur soutien aux cheminots mais aussi aux occupants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes.

Le site de Tolbiac, dépendant de l’université Panthéon-Sorbonne, est occupé depuis trois semaines par des étudiants, accusant notamment la réforme de la ministre Frédérique Vidal d’instaurer une « sélection » à l’entrée à la fac.

Le président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Georges Haddad, a demandé mercredi l’intervention des forces de l’ordre pour déloger les étudiants et obtenir la levée du blocage du site. La préfecture de police n’a pour l’heure pas donné suite à cette demande, mais celle-ci reste toutefois valable. Le président Haddad avait justifié sa demande en expliquant qu' »à la suite de la découverte de cocktails Molotov » à Tolbiac et « des violences qui se sont produites dans la nuit du 6 au 7 avril, la sécurité du centre (n’était) plus assurée ». Il estimait qu’après ces violences, « une ligne rouge (avait) été franchie ».

En tout en France, quatre universités (sur environ 70 au total) sont entièrement bloquées ou fermées et dix sites universitaires (sur 400) connaissent de sérieuses perturbations (blocages, occupations, etc.), selon le dernier comptage du ministère de l’Enseignement supérieur, en date de vendredi. La situation est fluctuante et évolue de jour en jour.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

« Tolbiac la rouge » se rêve en nouveau Notre-Dame-des-Landes

Le président de Paris 1 a « peur que Tolbiac se transforme en une ZAD universitaire »

A Tolbiac, le président de l’université demande l’intervention des CRS

Parcourez le guide de la « Commune Libre » de Tolbiac

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Article source: https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/15/tolbiac-musique-feux-dartifice-et-fumigenes-samedi-soir-a-la-fac-toujours-occupee-par-les-etudiants_a_23411508/ feux d'artifice, , artificier /