Un feu d’artifice d’animations

Hier, Tarbes a vécu au rythme de la journée des droits de la Femme avec trois pôles d’animations éclatés en plusieurs points de la ville : la salle des fêtes de la mairie pour des conférences-débats, au haras et au club Le Temps de vivre, rue des Cultivateurs.

À la Maison du cheval, l’espace GM 65, créé par Rozenn Guibert, qui regroupe une quinzaine de praticiens de santé rue du Martinet, proposait des ateliers bien-être pour soigner les maux du corps et de l’esprit : réflexothérapie, yoga, sophrologie, etc. Certains en ont profité aussi pour s’initier aux sports de combat avec Pôle 65 boxe française et sports de combat. Au Temps de vivre, les animations se sont succédé au fil de la journée. Par exemple, les Joyeux Koalas, qui apportent joie et réconfort aux enfants hospitalisés, proposaient un atelier maquillage. La photographe Suzy Noguès a réalisé des portraits de participants qui figureront dans un livre dédié. Les Petits Débrouillards se sont appliqués à déconstruire les stéréotypes de genre par des jeux.

Article source: https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/09/2756230-un-feu-d-artifice-d-animations.html feux d'artifice, , artificier /