Un feu d’artifice multiculturel jaillit à Welland | Le Régional

Le spectacle multiculturel organisé le 1er mars, et pour la troisième année consécutive à l’école secondaire Jean-Vanier de Welland, a conclu le Mois de l’histoire des Noirs de façon extrêmement positive et porteuse d’espoir pour l’avenir.

Mettant en scène des jeunes de la Péninsule et de Hamilton, cette soirée a d’abord montré que venir d’horizons diverses n’est pas une entrave à l’intégration mais une force qui, lorsque l’on conjugue les talents ensemble, permet d’aller bien au-delà.

Les paroles de la chanson d’Amélia Wilson ont d’ailleurs résumé avec énergie et conviction cette soirée : « Débarrassés de l’indifférence et dans l’unité », les élèves des écoles secondaires Jean-Vanier et de l’Académie catholique Mère-Teresa ont « célébré toutes les nations ».

Après un défilé des drapeaux reflétant les nationalités des participants, le spectacle a donné lieu à quelques joutes verbales entre comédiens se moquant d’eux-mêmes comme pour déconstruire les stéréotypes ethniques, religieux et sexistes.

Colorées et cadencées, les danses africaines, indiennes, caribéennes et hip-hop qui ont suivi n’ont pas été une simple succession de pièces rapportées hermétiques mais une véritable mosaïque inclusive réalisée, sur le plan artistique, avec un tel professionnalisme qu’il semble impensable que parmi ces danseurs ne se trouvent pas des talents de demain.

En mariant la performance artistique aux valeurs de tolérance et d’écoute mutuelle, David Legagneur a une nouvelle fois réussi son pari lors de cette troisième édition : donner aux jeunes l’occasion de s’exprimer sur qui ils sont et dans quelle société ils veulent vivre. « On vient de différents pays et de différentes cultures, dit l’enseignant de mathématiques et de français. Je voulais montrer à la communauté notre belle diversité et, aux jeunes, qu’en travaillant ensemble malgré nos différences, on apprend à mieux se connaître et on peut construire des projets en commun. »

Une vingtaine d’élèves ont travaillé d’arrache-pied pendant plusieurs mois, après l’école et durant les fins de semaine, pour atteindre ce degré de performance.

« Voir tant de passion et d’énergie déployées, c’est extraordinaire. Ça donne envie de refaire l’expérience l’année prochaine et d’aller encore plus loin, lance M. Legagneur, qui a reçu le soutien du Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara, du Conseil scolaire MonAvenir et de la Maison de la culture francophone du Niagara.

La prochaine étape sera la production d’un vidéo-clip sur le spectacle, diffusé à la télévision, histoire de propager un peu plus cette idée, bien ancrée dans le Niagara, que le multiculturalisme est vivace, inspirant et fédérateur.

Article source: http://leregional.com/un-feu-dartifice-multiculturel-jaillit-a-welland/ feux d'artifice, , artificier /