Fête du 14 juillet et coronavirus : les artificiers plongés dans l’incertitude

Tout rassemblement de plus de 100 personnes est interdit jusqu’à la mi-juillet. Les principaux événement de l’été, fêtes et festivals s’annulent au fur et à mesure dans la région. La fête du 14 juillet est menacée et les grands maîtres artificiers, comme Jacques Couturier en Vendée sont plongés dans l’incertitude. 

« C’est la pire situation, l’incertitude » 

Il est l’un des artificiers les plus réputés en Europe. Depuis 30 ans, Jacques Couturier créé en France et dans le monde entier, de la Chine au Brésil en passant par le Canada. La situation actuelle le déconcerte : « Nous sommes dans ce qu’il y a de pire, l’incertitude ».

Chaque année il créé plus de 800 feux d’artifice. Les feux du 14 juillet à Nantes, La Baule, les Sables d’Olonne ou encore Saint-Malo cette année, c’est lui. Mais avec l’épidémie, ses réalisations sont menacées. « Nous ne sommes pas sûrs que ce soit autorisé, alors ce qu’on a demandé aux villes, c’est de ne surtout pas annuler, de reporter plutôt les spectacles ! » Reporter fin août, à l’automne ou encore à Noël ces créations de l’été qui représentent plus de 75% de son chiffre d’affaires. 

Des annulations de spectacles depuis le début de l’année 

Surtout que pour l’instant, depuis janvier, il n’a réalisé aucun spectacle. Ils ont tous été annulés. La fête du citron à Menton qui rassemble plus de 200.000 personnes en février d’abord ; et depuis, les annulations se multiplient. Pour ne citer qu’eux : le festival international d’arts pyrotechniques de Monaco « Arts en Ciel » pour lequel Jacques Couturier avait dépêché une équipe d’artificiers et qui devait se dérouler en juillet, ou encore le Hellfest le festival de musique de Clisson à la mi-juin pour lequel il avait prévu un « grand spectacle » pour leur 15e anniversaire. 

La tenue des feux d’artifices de cet été, notamment ceux du 14 juillet, c’est une question de survie pour Jacques Couturier : « Prenons l’idée du pire scénario, que les grands rassemblements soient interdits jusqu’à la fin de l’année. Si j’arrive à la fin de l’année avec aucun spectacle et toutes les dépenses … ça veut dire que nous aurons perdu 100% de notre chiffre d’affaires ! Je ne pourrais pas tenir. » 

Malgré les doutes, la Maison Couturier organise les feux d’artifices de l’été

Car la Maison Couturier emploie 25 personnes à temps plein, plus une vingtaine de saisonniers pour l’entretien des feux d’artifices et du bâtiment classé SEVESO où ils sont entreposés, pour répondre aux commandes qui continuent d’affluer du monde entier, aussi. Des charges fixes qui plombent ses comptes alors qu’aucune recette ne rentre.  

Je suis obligé de garder des gens, pour travailler, pour préparer [les feux d’artifices] mais on ne sait pas s’ils auront lieu ! – Jacques Couturier

Jacques Couturier tient tout de même à rester optimiste sur l’organisation de feux d’artifices cet été. « Moi j’ai beaucoup de maires qui m’ont dit ‘On ne vous laissera pas tomber’ ça, ça fait chaud au cœur ! Le public aussi, si on peut sortir [du confinement] et aller au feu d’artifice avec ses enfants, ses grands parents… ça va être merveilleux ! Vraiment merveilleux ! » s’anime Jacques Couturier. Avant d’ajouter pour plaisanter qu’« il faudrait le rendre obligatoire ! »

Si on peut sortir [du confinement] et aller au feu d’artifice avec ses enfants, ses grands parents… ça va être merveilleux ! – Jacques Couturier

Article source: https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/fete-nationale-du-14-juillet-et-coronavirus-les-artificiers-plonges-dans-l-incertitude-1587544300

Feu d’artifice du 14 juillet 2019 aux Mureaux (78)

Cette année, le célèbre feu d’artifice du 14 juillet des Mureaux sera tiré d’une péniche depuis la Seine, le 13 juillet 2019 au soir. Avant ce spectacle pyrotechnique, la ville nous donne rendez-vous au Parc des Marronniers dès 22h, pour une distribution de bâtons lumineux et une retraite aux flambeaux.

Comme l’année dernière, c’est le talentueux Jacques Couturier, artificier du mariage du Prince Albert II de Monaco qui sera aux commandes, avec un show sur le thème de la nature.

Puis, dimanche 14 juillet 2019, la Mairie propose un rassemblement devant l’hôtel de ville pour un défilé sur la Place de la Libération avant la cérémonie au Monument aux Morts au Parc Jean-Vauzelle.

  • À lire aussi
  • ConfinementLecture.com : des livres et ebooks gratuits
  • Coronavirus : la situation à Paris et en Île-de-France, contrôles renforcés
  • Coronavirus : les consignes et recommandations sanitaires à Paris
  • Coronavirus : la situation en France, plus de 13000 morts en France

Rendez-vous donc à 23h le samedi 13 juillet 2019 pour en prendre plein la vue !

Pour plus de bons plans Fête Nationale en Ile de France, découvrez nos guides :

Article source: https://www.sortiraparis.com/arts-culture/balades/articles/120248-feu-d-artifice-du-14-juillet-2019-aux-mureaux-78

L’artificier Couturier accélère sa diversification

Jacques Couturier organise de plus en plus de feux d’artifice pour des entreprises et même pour des particuliers. — Photo : Jéromine Doux – JDE

« L’attentat du 14 juillet 2016 à Nice nous a fait énormément de mal. » Pendant les mois qui ont suivi, Jacques Couturier et son équipe ont vu les annulations de spectacles s’enchaîner. « Cette année-là, nous devions lancer le feu d’artifice de Toulon le 15 juillet, il avait été décalé pour des raisons météo. La municipalité l’a donc annulé, se souvient l’artificier vendéen, basé à Saint-Florent-des-Bois. Trois jours après, nous organisions le festival international de Monaco. Mais le Prince a également décidé de l’annuler. » Puis au mois d’août, tous les feux d’artifice prévus sur la côte ont disparu de l’agenda de Jacques Couturier Organisation (5 M€ de CA, 25 salariés). « Les préfets demandaient de telles mesures de sécurité que les maires n’avaient pas les moyens de les mettre en place. » Un an après, le scénario noir continuait. « Il y a eu les effets secondaires : les mairies ont eu des frais importants imposés pour la sécurité. 2 016 et 2 017 ont été des années de vache maigre », lance le dirigeant qui a vu son chiffre d’affaires chuter de 800 000 euros pendant cette crise.

« Des spectacles qui répondent à une forte demande de la société »

Heureusement, durant l’été 2018, l’activité de Jacques Couturier Organisation est repartie à la hausse. « J’ai craint que les collectivités se détournent complètement des spectacles pyrotechniques, mais je me suis aperçu qu’ils avaient une grande importance sociale. Les collectivités se sont adaptées à l’augmentation des coûts liés à la sécurité car les feux d’artifice correspondent à une forte demande de la société. Les maires sont particulièrement attachés à ces spectacles gratuits, dans lesquels on trouve toutes les générations, tous les milieux sociaux. »

Des spectacles privés pour les entreprises

Les spectacles organisés pour les collectivités ont donc à nouveau rempli l’agenda de la société. Mais pour assurer sa pérennité, celle-ci a accéléré sa diversification. Notamment en organisant des spectacles privés pour les entreprises ou les particuliers. « C’est une tendance qui s’est vraiment développée depuis une dizaine d’années. Aujourd’hui, une entreprise qui fête ses 20 ans ou un casino qui ouvre ses portes va faire appel à nous. C’était inenvisageable auparavant », assure le dirigeant qui peut également intervenir pour des mariages ou des anniversaires. Pour se détacher des collectivités, avec lesquelles il travaille à 70 %, Jacques Couturier mise également sur les festivals, comme le Hellfest par exemple ou les parcs d’attractions. « Mon fils Joseph s’occupe des effets spéciaux du parc du Futuroscope, par exemple. Il travaille actuellement sur un nouveau spectacle », précise le dirigeant qui travaille en famille, avec sa fille, son fils et sa femme.

En parallèle, la société propose désormais des spectacles multimédias avec du spectacle vivant, des lumières, de la pyrotechnie ou des projections d’image. De nouvelles activités qui devraient assurer la pérennité de l’entreprise avant le départ de son actuel dirigeant. Car après 31 ans à la tête de son entreprise, Jacques Couturier, 72 ans, devrait bientôt laisser les rênes de sa société à ses enfants.

Article source: https://www.lejournaldesentreprises.com/loire-atlantique-vendee/article/lartificier-couturier-accelere-sa-diversification-241075

Où voir les feux d’artifice ce week-end en Vendée ? – Ouest

Et si on assistait à un spectacle pyrotechnique ce week-end ? Plus de quarante sont organisés en Vendée, entre samedi 13 et dimanche 14 juillet. Voici une sélection de la rédaction.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Un feu d’artifice sera tiré dimanche soir depuis la jetée à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Réalisé par Jacques Couturier, il sera visible de la plage de Boisvinet, à quelques centaines de mètres, et de la Grande plage à plus d’un kilomètre. Il sera inspiré des sept Merveilles du monde, mais attention vous ne verrez pas dessiné le colisée de Rome, ou le Christ rédempteur de Rio de Janeiro.

Dimanche 14 juillet, à partir de 10 h 30, défilé, avec départ du quai Rivière. Déambulation de Onda Da Bahia sur la Grande Plage à 16 h, au Kiosque Bénéteau à 17 h 30, place de la Gare à 21 h, square Loïc-du-Rostu à 21 h 30 et plage de Boisvinet à 22 h 30. Feu d’artifice à 23 h, tiré depuis la grande jetée.

Les Herbiers

Dimanche, aux Herbiers, ça se passera sur le site de l’Étenduère, à côté du château. Et ce n’est pas seulement un feu d’artifice ! À partir de 17 h, le lieu sera en fête avec des jeux en famille, et des animations pour les petits et les grands. Puis, à 18 h 30, le Grand prix cycliste de la ville démarrera, sous les yeux des spectateurs. Les premières fusées du feu d’artifice éclateront quant à elles à 23 h. Et cette année, le thème retenu est celui de Notre-Dame de Paris, avec des extraits diffusés de la comédie musicale. Une soirée dansante va conclure la soirée, sur parquet.

Dimanche 14 juillet, à partir de 17 h, sur le site de l’Étenduère. Gratuit. Restauration sur place.

Les Sables-d’Olonne

Cela faisait déjà un an qu’on l’attendait, et le voici… Place au feu d’artifice des Sables-d’Olonne ! Comme chaque année, il commémore la prise de la Bastille du 14 juillet 1789. Il sera tiré de la petite jetée, au bout de la plage, toujours par la société du célèbre artificier Jacques Couturier, à 23 h. Pour admirer le spectacle, il est préférable de s’installer sur la grande plage ou sur le remblai. Il y a deux ans, l’événement avait réuni 70 000 personnes, selon la Ville. Mais si vous êtes trop impatient, rendez-vous au bal des pompiers, samedi 13 juillet au soir.

Dimanche 14 juillet, à 23 h, tiré depuis la petite jetée.

La Roche-sur-Yon

À La Roche-sur-Yon, le feu d’artifice sera tiré à 23 heures, au parc des Oudairies. Le spectacle Illuminations, préparé lui aussi par Jacques Couturier organisation, mêlera lumières, bande-son, et feu d’artifice, sous le signe de la poésie. La Ville met en place des navettes aller-retour gratuites, qui passent par les différents quartiers et la place Napoléon, pour aller voir le feu d’artifice.

Dimanche 14 juillet, Parc des Oudairies, début du tir à 23 h.

Et aussi…

D’autres municipalités ont fait le choix de tirer leur spectacle pyrotechnique ce soir, samedi 13 juillet. C’est le cas de La Faute-sur-Mer, Noirmoutier-en-l’Île, Benet ou encore Montaigu.

Partager cet article

    • La Roche-sur-Yon
    • Vendée
    • Les Herbiers
    • Les Sables-d’Olonne
    • Saint-Gilles-Croix-de-Vie
    • Challans

    Article source: https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon-85000/ou-voir-les-feux-d-artifice-ce-week-end-en-vendee-6443850

    13 et 14 juillet : le programme des feux d’artifice à Lyon et autour

    De nombreux feux d’artifice scintilleront dans le ciel lyonnais jeudi 13 et vendredi 14 juillet. Tour d’horizon des spectacles pyrotechniques prévus pour la fête nationale, en espérant que la météo soit clémente.

    À Lyon, ce début d’été est décidément marqué par les conditions climatiques. Alors que des averses orageuses se sont abattues sur la ville en début de semaine, la météo sera aussi un élément essentiel du 14 juillet puisque le feu d’artifice, tiré depuis la colline de Fourvière, sera aux couleurs des variations météorologiques. Le spectacle de 20 minutes signé Jacques Couturier Organisation offrira douze tableaux différents, représentant tour à tour le soleil, la tempête ou encore l’orage. Il débutera à 22h30, alors que trois bals aux ambiances différentes animeront les quais de Saône dès 21h.

    Si vous en avez marre que la météo fasse la pluie et le beau temps, d’autres villes de l’agglomération sont susceptibles de vous en mettre plein les yeux.

    Brignais : Vers 22h30, ce jeudi, un feu d’artifice sera tiré au parc de l’hôtel de ville.

    Bron : À partir de 21h15, ce jeudi, l’hippodrome de Parilly ouvrira ses portes pour accueillir les spectateurs du feu d’artifice tiré à 22h30, sur le thème des musiques de jeux vidéo.

    Caluire : À partir de 22h30, ce jeudi, un feu d’artifice pourra être admiré depuis l’esplanade de l’hôtel de ville et sera suivi d’un bal.

    Décines : Dès 15h30, ce jeudi, la ville prévoit un après-midi de jeux gratuits ou payants, suivi d’un apéritif gratuit de 19h à 20h, avant le feu d’artifice à 22h30. Le tout sur les berges du canal de Jonage, entre la passerelle et la base d’aviron.

    Écully : Dès 19h30, ce jeudi, la place de la Libération sera animée et un show laser musical de 15 minutes, avec jeux de lumière, fumée et flammes aura lieu à 22h30.

    Francheville : À partir de 22h30, ce jeudi, un feu d’artifice sera tiré au fort du Bruissin.

    Givors : Dès 17h30, ce jeudi, un concours de pétanque sera organisé au parc de la Maison du fleuve du Rhône, avant un blind test au parc Normandie Niemen à 20h30, puis le feu d’artifice aux bords du Rhône, à 23h.

    Meyzieu : À partir de 21h30, ce jeudi, l’orchestre Shamane se produira sur la promenade du pont d’Herbens, avant que le feu d’artifice ne soit tiré au bassin du Grand Large, à 22h45.

    Oullins : Entre 22h et 23h, ce jeudi, un feu d’artifice sera tiré depuis le parc Chabrières (fermé ce jour-là à partir de 17h).

    Pierre-Bénite : À partir de 15h, ce vendredi, un marché artisanal sera installé au parc Manillier. Un apéritif sera ensuite offert en début de soirée puis l’orchestre Musiclive se produira à 21h, avant le feu d’artifice à 22h30.

    Sainte-Foy : Dès 19h, ce jeudi, les festivités débuteront avec une paëlla puis un bal animé par le groupe Gon’Song à 21h, avant le feu d’artifice qui sera tiré sur le parking de l’Ellipse, à 22h30.

    Saint-Priest : À partir de 22h30, ce jeudi, un feu d’artifice sera tiré au parc du château, précédé d’un spectacle son et lumière sur le thème des 70 ans du festival de Cannes.

    Tassin : À partir de 22h45, ce jeudi, un feu d’artifice en musique sera tiré, place Péragut. Au même endroit, le film Harry Potter à l’école des sorciers sera projeté le lendemain, à 21h45.

    Vaulx-en-Velin : Dès 19h, ce jeudi, le parking du marché aux puces accueillera un bal, un village pour les enfants avec des animations et un espace pique-nique avec restauration. Le feu d’artifice sera tiré à 22h30.

    Vénissieux : À partir de 22h30, ce jeudi, un feu d’artifice sera tiré depuis le stade Laurent-Gerin.

    Article source: https://www.lyoncapitale.fr/culture/13-et-14-juillet-le-programme-des-feux-d-artifice-a-Lyon-et-autour/