VIDEO. Revivez le feu d’artifice pyromélodique de Monaco – Nice

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s’engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Article source: https://www.nicematin.com/vie-locale/video-revivez-le-feu-dartifice-pyromelodique-de-monaco-156029

DCB International. Inauguration de Fireworks

Un feu d’artifice dans le ciel et sur la façade du Fireworks. DCB International a décidé d’en mettre plein les yeux à l’occasion de l’inauguration de son dernier complexe, à Rillieux-la-Pape, en face du site Pyragric. Une véritable démonstration pour le groupe immobilier, dont la force de persuasion n’est plus à démontrer (132 millions de CA en 2016).

Deux ans après le début des ouvrages, financés à hauteur de 13 millions d’euros, le projet Fireworks a connu les joies de l’inauguration, à l’occasion d’une surprenante garden-party dans l’enceinte du stade du Loup pendu. Fruit de l’expertise de DCB International, l’ensemble immobilier – dont la société de Didier Caudard-Breille est également l’investisseur – regroupe plusieurs entreprises dont Antea, la start-up Véritable, spécialisée dans les jardins d’intérieur ou Pôle Emploi, installé sur deux niveaux.

L’ensemble des bureaux ont trouvé preneur. Avec pour voisinage l’hôpital de jour du Vinatier, un centre de soins dédié aux personnes âgées, basé sur 2120m2. La construction se distingue par l’authenticité de son design, avec sa façade caméléon, oscillante selon l’exposition du soleil. Décidément, Fireworks n’a jamais aussi bien porté son nom. MC

Mardi 4 juillet 2017
Rillieux-La-Pape

A lire sur le même sujet :

Article source: http://www.lyonpeople.com/les-fetes/dcb-international-inauguration-de-fireworks-2017-07-26.html

Feux d’artifice annulés à Marseillan et Félines-Minervois

RISQUES. En raison de risques d’incendies très sévères, le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel a pris un arrêté ce samedi matin pour interdire les feux d’artifice prévus ce soir dans les communes de Marseillan, sur le littoral et de Félines-Minervois, un village rural situé à l’ouest de Béziers.

L’arrêté préfectoral vient d’être adressé aux maires concernés, qui vont informer les artificiers. Dans la semaine, des fusées du feu d’artifice tiré à Agde ont enflammé les broussailles hautes en retombant dans la végétation qui est très sèche.

Pas de fusées livrées

De nombreuses petites et moyennes communes de l’Hérault ont été privées de feux d’artifice jeudi et hier soir, mais pas en raison du risque d’incendie, mais à cause d’un défaut de livraison du groupe Pyragric, une des deux sociétés spécialisées dans les feux d’artifice en France, un stock de fusées commandées en Chine ayant été importé tardivement au siège de Rilleux-la-Pape, dans le Rhône.

Ainsi, petits et grands n’ont pas pu assister aux spectacles pyrotechniques traditionnels à Teyran, Mudaison, Carnon, Saint-Brès, Aniane, Saint-Georges-d’Orques, Grabels, Saint-Drézéry, Le Crès, Montbazin etc., au grand dam des élus, des organisateurs des fêtes votives, des commerçants et des forains.

Procédure judiciaire

Un des maires concernés ne cache pas sa colère ce samedi matin et pour cause : un responsable de Pyragric lui a fait miroiter toute la journée de jeudi et jusque en fin d’après-midi que les fusées étaient parties par la route à bord d’un camion et qu’on allait les livrer…Il attend toujours !

Il n’exclut pas d’engager une procédure judiciaire contre cette société de la région lyonnaise. Il va se rapprocher des autres édiles du département qui ont connu pareille mésaventure un jour de la fête nationale, synonyme de feux d’artifice.

Article source: https://e-metropolitain.fr/2017/07/15/feux-dartifice-annules-a-marseillan-et-felines-minervois/

Il veut annuler le feu d’artifice du 14-Juillet

«Les soirs du 14-Juillet, on dit souvent “oh la belle bleue, oh la belle rouge”, mais il y en a toujours un pour dire “voilà où partent nos impôts”. Eh bien cette année, nos impôts resteront dans la commune.» Jean-Claude Grenier, maire de l’Hôpital-du-Grosbois (Doubs), 540 habitants, a pris la décision de supprimer le traditionnel feu d’artifice de la fête nationale dans son village. La justification avancée est d’ordre financière: «5% du budget de la commune qui partent d’un coup.» Un argument qui fait mouche en temps de crise.

Et pourtant. Les communes qui décident de supprimer leurs feux d’artifice sont assez rares. Ainsi, Romain Schonfeld, directeur de la société Pyragric, qui tire près de 3000 feux d’artifice par an, estime que «les budgets sont stables». L’entreprise réalise 80% de son budget sur le 14-Juillet. «C’est dans la tradition française, dit-il. Si cela représente un coût pour la commune, très peu vont aller jusqu’à franchir le pas et supprimer l’évènement. En revanche, certaines communes risquent de vouloir rogner sur la qualité par rapport à la quantité.»

«Les communes ne peuvent s’en passer»

Même son de cloche du côté de l’entreprise bretonne Ouest Pyro, dont le patron Dominique Lainé, estime que pour le 14-Juillet, les commandes ne sont «ni en hausse, ni en baisse». «Les nouvelles municipalités sont plus regardantes que les anciennes, estime-t-il. Mais un feu d’artifice fait venir tellement de monde qu’elles ne peuvent s’en passer. Les communes ont même tendance à en commander un autre pour Noël, maintenant, afin d’attirer les gens. C’est une période où notre activité est en forte croissance.» La fête nationale représente, quant à elle, 60% du chiffre d’affaires de son entreprise. «La crise, nous la sentons plutôt auprès de tous ceux qui souhaitent devenir artificiers et se faire un petit revenu d’appoint. Avant, nous luttions pour les trouver, aujourd’hui, je reçois un CV par jour.»

«Nous nous sommes faits énormément attaquer de toutes parts»

Jean-Philippe Dugoin-Clément, maire de Mennecy, sur la suppression du feu d’artifice

La commune de l’Hôpital-du-Grosbois n’est pas la première à décider d’abandonner les spectacles pyrotechniques de la mi-juillet. D’autre l’on fait avant elle. Certaines en son revenu. C’est le cas de Mennecy (Essonne). En 2008, peu après son installation, la nouvelle municipalité décide de supprimer le feu d’artifice. «La situation financière était compliquée, explique le maire, Jean-Philippe Dugoin-Clément, et nous avons estimé que cette dépense n’était pas prioritaire. Seulement, nous nous sommes faits énormément attaquer de la part de toutes les oppositions, des tracts ont été mis dans les boîtes aux lettres critiquant cette décision et les habitants souhaitaient vraiment le retour de cet évènement. Cette tradition est sacrée. Nous avons donc décidé de reprogrammer le feu d’artifice à partir de 2011. Mais, quitte à dépenser de l’argent, nous avons décidé d’articuler autour une journée festive, avec, manèges, spectacles et associations.»

Article source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/05/07/01016-20140507ARTFIG00386-il-veut-annuler-le-feu-d-artifice-du-14-juillet.php

Lyon : retard de livraison chez le prestataire, des feux d’artifice annulés partout en France !

Basée à Rillieux-la-Pape, la société Pyragric est victime d’un gros couac à quelques heures des festivités du 14 juillet.

Article source: https://www.lyonmag.com/article/89376/lyon-retard-de-livraison-chez-le-prestataire-des-feux-d-artifice-annules-partout-en-france