Principes

Les feux d’artifice font du bruit lorsqu’ils explosent, mais c’est principalement leur lumière et leur mouvement qui les rendent si attrayants. Le principe de base des feux d’artifice repose sur la combustion pyrotechnique, dérivé de la poudre noire originelle contenant un composé oxydant — nitrate, chlorate, perchlorate — qui libère de l’oxygène et un composé réducteur — le soufre et le carbone en mélange avec des métaux comme le silicium, le bore, le magnésium et le titane — qui sert de combustible.

Il y a tout d’abord l’incandescence des particules d’oxyde métallique, formées lors de la combustion, dont l’incandescence va du blanc rouge (aux alentours de 1 000 °C) jusqu’au blanc éblouissant (vers 3 000 °C). Cette explosion porte à haute température les composés métalliques qui donnent les couleurs.

La technique liée aux feux d’artifice s’appelle la Pyrotechnie.

Les pyrotechniciens créent à chaque fois une mise en scène de couleurs et de rythme, avec parfois de la musique, un thème, ou la création d’un paysage de feu. On ajoute parfois des jets d’eau ou des feux de Bengale.

feux d'artifice, 14 juillet, 1er Aout, 15 Aout, 31 Décembre

Laisser un commentaire