13 mois d’absence, 11 opérations de l’oeil, la folle histoire du miraculé Elabdellaoui, qui a rejoué avec…

Difficile de trouver plus belle histoire cette semaine dans le football. Un petit miracle, voilà comment on pourrait qualifier le match d’Omar Elabdellaoui lundi soir. Victime d’un grave accident domestique en tirant des feux d’artifice pour fêter la nouvelle année lors du réveillon du 31 décembre 2020, le latéral droit norvégien est passé tout près de dire adieu à sa carrière. Après plus de 13 mois d’absence, le défenseur a rejoué avec son équipe de Galatasaray en première division turque.

De retour à l’entraînement collectif depuis plusieurs semaines, Omar Elabdellaoui figurait dans le groupe stambouliote dès samedi face à Kayserispor. Mais l’international norvégien aux 49 sélections n’était finalement pas entré en jeu. Après avoir patienté quelques jours supplémentaires, le défenseur de 30 ans a débuté le duel contre Göztepe en championnat.

Elabdellaoui: « Tout était noir »

Titulaire en première division turque, Omar Elabdellaoui a savouré son retour sur le terrain à l’issue du match face à Göztepe. « Cette sensation m’avait vraiment manqué. Merci à tous », a ainsi écrit le Scandinave dans un message posté lundi soir sur les réseaux sociaux. Et on le comprend. Gravement blessé au visage avec notamment des brûlures liées aux produits chimiques contenus dans les feux d’artifice, le latéral droit est passé tout près de perdre l’usage de son œil droit.

« Je pensais juste que j’avais quelque chose dans l’œil et que je devais le nettoyer, mais j’ai senti mon visage totalement brûler et tout était noir, a récemment confié le principal intéressé auprès du journal britannique The Guardian. […] Tout était noir – je ne savais pas si c’était la nuit ou le jour. Le temps et l’espace n’avaient pas d’importance. »

11 opérations avant de rejouer, un look à la Edgar Davids

Après avoir eu parfois peur de fermer les yeux pour dormir, inquiet à l’idée de ne plus jamais revoir la lumière, Omar Elabdellaoui a tout donné pour guérir et pour retrouver un usage quasi-total de ses yeux. Le club de Galatasaray l’a pleinement soutenu pendant toute sa convalescence et le staff médical l’a même accompagné pendant des soins.

Pour son traitement, le défenseur a voyagé en Chine, au Canada, en Grande-Bretagne et même aux Etats-Unis, où il a subi une greffe de cornée en février 2021. Après un bon moment passé outre-Atlantique pour y poursuivre sa rééducation et son traitement, Omar Elabdellaoui a donc rejoué au football. Une belle histoire pour celui qui a subi pas moins de 11 interventions chirurgicales. Histoire d’écrire un peu plus sa légende avec cette reprise, le Norvégien a arboré une paire de lunettes qui font forcément penser à celles que portaient le Néerlandais Edgar Davids pendant sa carrière.

Omar Elabdellaoui pour son retour avec Galatasaray
Omar Elabdellaoui pour son retour avec Galatasaray © Icon Sport

Toute l’équipe de Galatasaray derrière lui

Très bien intégré au sein de l’équipe stambouliote, Omar Elabdellaoui fait partie des tauliers à Galatasaray. Arrivé dans la capitale turque en août 2020, le Norvégien y fait l’unanimité et ses coéquipiers n’ont pas manqué d’exprimer leur joie après son match de reprise cette semaine. Le fantasque néerlandais Ryan Babel, a posté une photo de lui avec le défenseur en accompagnant le cliché de la légende: « Nous sommes tellement fiers de toi Omar. »

« C’est une joie indescriptible de gagner un joueur aussi courageux et professionnel qu’Omar Elabdellaoui, a de son côté écrit le Français Bafétimbi Gomis. Tu as surmonté cette épreuve avec force et ton retour sur le terrain montre ta détermination et ton efficacité. »

Histoire de couronner le tout, Galatasaray s’est imposé sur la pelouse de Göztepe (3-2) avec un doublé de Bafétimbi Gomis. Pour son retour à une vie presque normale, Omar Elabdellaoui a disputé l’intégralité de la rencontre. A n’en pas douter, le Norvégien recevra une fabuleuse ovation des supporters stambouliotes pour son premier match à domicile. Un retour devant son public qui pourrait intervenir dès dimanche contre Rizespor.

Article source: https://rmcsport.bfmtv.com/football/13-mois-d-absence-11-operations-de-l-oeil-la-folle-histoire-du-miracule-elabdellaoui-qui-a-rejoue-avec-galatasaray-apres-son-grave-accident_AV-202202230285.html