15 août: de très nombreux feux d’artifice annulés en raison du risque d’incendies

Le 15 août s’annonce moins festif cette année. Face à la sécheresse et au risque d’incendies, de nombreux feux d’artifice prévus ce dimanche ou lundi ont été annulés. Au moins une trentaine de préfectures ont en effet pris des arrêtés d’interdiction des feux d’artifice dans leur département pour ce long week-end du 15 août.

On y trouve notamment les quatre départements bretons (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan), ainsi que les Bouches-du-Rhône, les Landes, l’Aveyron, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Corrèze, la Haute-Vienne, la Loire, la Haute-Loire, la Drôme, l’Ardèche, la Dordogne, les Vosges, la Moselle, le Bas-Rhin, l’Aisne, la Mayenne, la Charente, la Haute-Marne, la Savoie, le Rhône, la Haute-Saône ou encore les quatre départements auvergnats que sont l’Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme. En Haute-Garonne, les feux d’artifice ont été interdits dans les arrondissements de Toulouse et de Muret.

En Gironde, un arrêté similaire a été pris, avec une exception. «Seuls les tirs de feux d’artifice effectués sur ou en direction de l’océan ou de l’Estuaire de la Gironde peuvent être autorisés par les maires, après analyse de risque réalisée avec l’appui du service départemental d’incendie et de secours», indique la préfecture.

Des directives gouvernementales

Les Pyrénées-Atlantiques ont également interdit les feux d’artifice du 15 août, hormis ceux ayant été préalablement déclarés en préfecture par les organisateurs. Les mairies organisatrices – soumises à une obligation de déclaration au moins un mois avant le feu – sont donc libres de maintenir leur si elles le souhaitent. Il en va ainsi à Biarritz, par exemple. Même chose en Isère, dans le Haut-Rhin, dans la Somme ou encore en Saône-et-Loire. En Seine-Maritime et dans l’Eure, seuls les tirés par des artificiers professionnels ont été autorisés. En Haute-Savoie, ils peuvent se tenir s’ils sont tirés à plus de 200 mètres d’une zone boisée et des espaces naturels combustibles.

En Vendée, si la préfecture n’a pas pris d’arrêté d’interdiction, elle a envoyé un courrier aux mairies du département pour leur demander de reporter voire d’annuler les feux d’artifice prévus ce week-end. Plusieurs communes ont décidé de suivre cette recommandation, par exemple La Tranche-sur-Mer, Notre-Dame-de-Monts ou Apremont. Partout ailleurs en France, des communes ont fait elles-mêmes le choix d’annuler, par exemple en Loire-Atlantique, dans la Marne ou dans les Ardennes.

Les préfectures qui interdisent les suivent en réalité les directives du gouvernement. Vendredi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a écrit aux préfets pour leur demander d’«être particulièrement vigilants» voire d’annuler les traditionnels du 15 août, en raison de «risques accrus d’incendies» causés par la sécheresse. Une sécheresse historique qui a provoqué le départ de nombreux feux de grande ampleur en France ces dernières semaines, brûlant des milliers d’hectares.

Article source: https://www.lefigaro.fr/demain/societe/15-aout-de-tres-nombreux-feux-d-artifice-annules-en-raison-du-risque-d-incendies-20220814