30 artificiers vont illuminer la Côte de nacre

Les équipes de SEDI Artifice seront à pied d’œuvre dès 8h30, ce dimanche, pour préparer les cinq feux d’artifice de Cœur de nacre. Un spectacle qui s’annonce grandiose.
(©SEDI Artifice)

La société SEDI va tirer cinq feux simultanément, à Luc-sur-mer, Langrune, Saint-Aubin, Bernières et Courseulles.

D-Day et UNESCO

Les plages qui ont été le théâtre de l’opération Overlord, le 6 juin 1944, vont s’embraser dans la nuit, ce dimanche 4 juin, à l’occasion du 73e anniversaire du Débarquement de Normandie. Dans le cadre du « D-Day festival », onze feux d’artifice vont être tirés simultanément, à Ouistreham, Luc-sur-mer, Langrune, Saint-Aubin, Bernières, Courseulles, Arromanches, Longues-sur-mer, Port-en-Bessin, Utah Beach et Sainte-Mère-Église. L’occasion aussi pour la Région de mettre en valeur ces sites, en lice pour obtenir le classement au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Les onze feux d’artifice seront tirés à 23h30 pétantes.

 Cinq feux identiques

Sur le territoire de la Communauté de communes Cœur de Nacre, délimité par les jetées de Luc-sur-mer et Courseulles, c’est la société SEDI (lire encadré) qui est chargée du spectacle pyrotechnique. « Nous avons été contactés par l’Office de tourisme Terre de Nacre, précise Dominique Paillard, responsable commercial de SEDI pour la Mayenne, la Manche et le Calvados. Les cinq feux de Luc, Langrune, Saint-Aubin, Bernières et Courseulles seront strictement identiques. »

 Comme du papier à musique

Une multiplicité qui demande une importante logistique, mais aussi un gros travail de coordination en amont. Dominique Paillard sourit :

On ne peut pas faire d’essai. C’est notre imagination et notre connaissance des produits qui nous permettent de visualiser ce que va rendre un feu d’artifice.

Comme une partition musicale, le plan de tir prévoit, au dixième de seconde près, l’allumage de toutes les mèches. « Tout est chronométré, d’autant plus quand les tirs doivent être calés sur la musique. » Pour un quart d’heure de spectacle environ, un plan de tir réclame une semaine de travail. Dans les cinq communes de Cœur de Nacre, les artificiers devront lancer les bombes exactement au même moment.

Une télécommande envoie une impulsion électrique à une valise qui contient les détonateurs. En se déclenchant, ceux-ci allument alors les mèches. C’est instantané.

Lire aussi CÉRÉMONIES DU 6 JUIN. DEMANDEZ LE PROGRAMME !
Retrouvez le programme complet des animations et cérémonies liées aux commémorations du 6 juin dans la Manche.

 Pas de plaisir sans sécurité

Sur chaque plage, six artificiers seront mobilisés pour installer le matériel, tirer les bombes, puis nettoyer la plage. Aux spécialistes s’ajouteront des élus, pompiers et même avocat ou juriste. Tous passionnés, et formés. « À Luc et Courseulles, nous débuterons dès 8h30 du matin, car nous sommes tributaires de la marée, souligne le représentant de SEDI. Le public pourra assister au spectacle depuis la plage, en respectant les distances de sécurité. Notre préoccupation première, c’est la sécurité. Puis le plaisir des spectateurs. » Les deux devraient être au rendez-vous, sachant que les artificiers de SEDI ont prévu des bombes de 200 mm de diamètre, les plus grosses qui existent en pyrotechnie. De quoi rendre un bel hommage aux Vétérans du D-Day, tout en renouvelant les arguments touristiques de la Côte de nacre.

Infos pratiques : Dimanche 4 juin, 23h30.

30 ans d’expérience
Créée juste après la guerre, l’entreprise SEDI (Société d’édition et de diffusion d’imprimés) est avant tout spécialisée dans l’impression de formulaires officiels, pour les collectivités locales. Au fil du temps, elle a diversifié ses activités en proposant du mobilier urbain, des drapeaux ou encore des décorations de Noël, toujours pour les collectivités. Il y a 30 ans, à la demande d’élus, elle a lancé son département « pyrotechnie ». Chaque année, elle tire 750 à 800 feux d’artifice.

Enregistrer

Article source: https://actu.fr/normandie/calvados_14/30-artificiers-vont-illuminer-cote-nacre_3753955.html