Agenda week-end : Lyon s’embrase de mille lumières

Épopée lumineuse. La planète incroyablement brillante du Prince des Lumières se retrouve plongée dans l’obscurité par les avaleurs de lumière. Le héros se lance alors en quête du trésor dérobé. Foncez à toute allure dans cette épopée fantastique où les façades des bâtiments de la place des Terreaux accueillent tantôt des insectes colossaux, tantôt des plantes tentaculaires. Cette aventure poétique signée Damien Fontaine vous transportera dans les méandres des contrées les plus reculées pour une odyssée légendaire inoubliable.

Pierrot Le Feu. Place Bellecour, sur l’écran géant de la grande roue, le pantin Pierrot dort assis contre un vieux mur. Soudain, il se réveille et ne pense qu’à s’amuser. Mais ses facéties ne vont pas beaucoup plaire au fantôme de Louis XIV, qui risque de se mettre en colère… Ce spectacle de 15 minutes œuvre de Joseph Couturier mêle habilement vidéo, mise en lumière, effets spéciaux et feu d’artifice.

Bain lumineux. La cathédrale et la place Saint-Jean offrent un véritable océan de couleurs aux visiteurs, complètement immergés puisque la lumière est diffusée à 360°. »La plupart du temps, le public reste dans l’ombre. Ici, j’ai envie que les passants s’immergent pleinement dans ce bain lumineux pour y puiser vitalité et énergie », explique Daniel Knipper, le créateur de cette œuvre baptisée « Rencontres ».

Paradisiaque. Après l’Inde et le Japon, la traditionnelle parade lumineuse célèbre le Mexique cette année. Ne soyez donc pas étonnés de croiser dans les rues des marionnettes géantes hautes de cinq mètres, inspirées des célèbres Allebrilles mexicains. De nombreux bénévoles lyonnais ont participé à l’élaboration de ces drôles de chimères. La parade partira chaque soir de la galerie des Terreaux, direction les quais de Saône et le palais de justice.

Fourvière enchantée. Sur le thème musical du film Lawrence d’Arabie du Lyonnais Maurice Jarre, la Saône, les 24 colonnes et Fourvière deviennent un orchestre symphonique absolument grandiose. « Nous souhaitons que les spectateurs imaginent que l’eau, les édifices et les arbres jouent sous la direction d’un chef d’orchestre », précise Jean-Luc Hervé, le père de cette création.

Le temps des fleurs. Place de la Bourse, la célèbre créatrice de couture et de lingerie Chantal Thomass transforme l’hiver en printemps en métamorphosant les arbres en bouquets de roses. « J’ai voulu introduire quelques touches de printemps dans ce froid ambiant, m’improviser fleuriste pour chasser la déprime des longues soirées d’hiver », indique-t-elle. Et le tout en musique, s’il vous plaît !
 

Article source: http://www.metronews.fr/lyon/agenda-week-end-lyon-s-embrase-de-mille-lumieres/mmle!bfyVslEFV5V02/